AccueilACTUALITESTerritoiresBrûler ses déchets verts pollue plus que de conduire une voiture
Environnement

Brûler ses déchets verts pollue plus que de conduire une voiture

Cette pratique est interdite dans le Rhône depuis près de dix ans. Ces feux génèrent plus de particules fines dans l'Hexagone que la circulation automobile.
Brûler ses déchets verts pollue plus que de conduire une voiture
Valoriser ses "déchets" verts

ACTUALITESTerritoires Publié le ,

Un million de tonnes de déchets verts seraient brulés illégalement dans les jardins français chaque année, selon les chiffres de l'Ademe, l'Agence de transition écologique. Une pratique pourtant interdite en France puisque 50 kg de végétaux brûlés dégagent autant de particules fines que 9 800 km parcourus avec une voiture diesel munie d'un filtre antiparticules, ou 37 900 km parcourus par une voiture essence. "Les feux de déchets verts génèrent à eux seuls plus de particules que la circulation automobile, indique Hugues Mouret, directeur scientifique de l'association Arthropologia, qui milite pour la protection de la biodiversité. Rappelons également que 48 000 décès prématurés par an sont dus à la pollution atmosphérique. Mais des études récentes montrent que ce chiffre est largement sous-estimé et qu’il se situerait plutôt aux alentours de 100 000 morts par an."

Que doit-on faire de ses déchets verts ?

Le terme de "déchets verts" prête lui-même à confusion puisqu'il sous-entend qu'il s'agit d'une matière dont il faut se débarrasser. Là encore, Hugues Mouret rappelle que c'est aussi, et surtout, "une matière première de haute importance pour la protection des sols et le nourrissage des organismes" que sont la faune et la flore. Une multitude de solutions s'offrent à vous pour réutiliser cette matière, sans même avoir à la transporter. D'abord, il est possible de pailler ou composter les produits verts pour alimenter le potager ou le jardin. On peut également construire des haies sèches avec les produits de tailles, un moyen gratuit, efficace et écologique de mettre en place un brise-vent ou une barrière visuelle. Ces branchages peuvent également boucher les trous d'une haie pour accélérer le processus de haie spontanée. Pour réutiliser les produits verts, différents broyeurs sont à disposition, notamment dans la Communauté de communes Saône Beaujolais. Le broyage de produits verts et leur dépôt au sol permet d’accélérer la dégradation, leur transformation en humus. Et si vraiment, vous n'y voyez toujours que des déchets verts, pas de soucis, les déchetteries sont là pour les récupérer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?