AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloBrigades vacataires : aider les jeunes à accéder à un premier emploi dans l'Agglo

Brigades vacataires : aider les jeunes à accéder à un premier emploi dans l'Agglo

Les Brigades vacataires proposent aux jeunes de l'Agglo de Villefranche de réaliser un premier contrat pour faciliter l'insertion dans le monde professionnel. Une initiative très appréciée par les participants à ce programme.
Elisabeth Valence, Zakaria El Hamdaoui ainsi que trois stagiaires du programme.
© Philippe CALLEEUW - Elisabeth Valence, Zakaria El Hamdaoui ainsi que trois stagiaires du programme.

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le ,

Cette structure intégrée à l’association Aide / Actem (groupement d’économie solidaire dont font partie les Brigades Vacataires), association d’insertion professionnelle, a été crée en 2009. Elle accueille chaque année pour une durée de trois semaines à un mois 30 à 40 jeunes issus des quartiers définis comme prioritaires dans le cadre du contrat de ville.

L’objectif étant de les accompagner dans la recherche d’une première expérience ou d’un premier emploi, mais également les aider à adhérer à un projet de réinsertion élaboré par celle ci.

Ainsi, ces jeunes orientés par la mission locale ou les éducateurs sociaux trouveront auprès des bailleurs sociaux locaux (Alliade habitat, Opac ou 3F) des petits chantiers de requalification, de peinture, d’entretien d’espaces verts ou autre. Durant ceux-ci, ils ne pourront transiger sur des notions de respect, de ponctualité et d’amour du travail bien fait.

Ce sont, en effet, pour chacun d’entre eux, les préalables obligatoires à d’éventuelles perspectives d’emploi. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une politique financée par la communauté d’agglomération qui alloue aux Brigades Vacataires une dotation annuelle globale permettant, pour les prestations effectuées, de payer leurs salaires et celui de l’encadrant technique.

Les communes adhérentes à l’Agglo peuvent également solliciter les Brigades Vacataires pour divers petits travaux de nettoyage de classe, d’entretien, de peinture ou encore de manutention.

Une structure appréciée

Une convention vient d’être signée entre Actem et le Crédit Municipal de Lyon et permet à ces stagiaires de solliciter un micro-crédit. Actem contribuant à l’élaboration du dossier de demande, à l’issue duquel le bénéficiaire pourra se voir octroyer la somme de 5000€ maximum, remboursable en 5 ans, sans garantie ni caution.

Aide significative pour ces jeunes pour qui la mobilité est une contrainte importante et qui, ainsi, pourront passer leur permis de conduire et acheter un premier véhicule. C’est une des clefs incontournables en matière d’insertion.

Parmi les encadrants et les participants au programme, Zakaria El Hamdaoui, 27 ans qui possède sa propre entreprise de peinture, il assure actuellement un remplacement. Mohamed, 19 ans, arrivé par Formavente découvre le métier de la peinture et sera rémunéré durant 1 mois. Sami, 19 ans à la recherche d’expérience pourra payer son permis.

Mohamed, 20 ans a déjà travaillé dans une autre structure du groupe, au service voirie de la mairie de Tarare. Pour tous ces jeunes, les Brigades Vacataires représentent : ‘’Une vision pour l’avenir’’, ce dont ne peut que se féliciter Elisabeth Valence, directrice, qui reconnaît percevoir chez eux ‘’du sérieux, de la motivation et de l’ambition’’.

Plus d'informations :www.actem-beaujolais.fr / tel : 04 74 60 68 95
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?