AccueilAINBourg-en-Bresse : la RSE est devenue un enjeu de compétitivité pour les entreprises

Bourg-en-Bresse : la RSE est devenue un enjeu de compétitivité pour les entreprises

Une centaine d'entrepreneurs et élus était réunie le 23 septembre dans le nouvel Amphitorium de Bourg-en-Bresse pour la Conférence économique annuelle de Grand Bourg Agglo.
Lors de la table ronde les avantages sur de la RSE pour le développement des entreprises ont été évoqués.
(© Grand Bourg Agglo / S. Fèvre) - Lors de la table ronde les avantages sur de la RSE pour le développement des entreprises ont été évoqués.

AIN Publié le , Pour Aletheia Press, Christel Dalsbaek

Autrefois pointée comme une lourdeur ou une "lubie d'écolo", la Responsabilité sociale et environnementale (RSE) est désormais bien installée dans le paysage de l'entreprise. Mieux, elle est devenue un important avantage concurrentiel. Ainsi, lors de la conférence économique annuelle organisée par Grand Bourg Agglomération le 23 septembre à l'Amphitorium, les témoignages n'ont pas manqué.

Une centaine de chefs d’entreprises et de représentants des collectivités du territoire étaient réunis pour échanger sur ce thème.

RSE : le Parc industriel de la Plaine de l'Ain toujours en pointe

Recrutement et parts de marché, la RSE devient incontournable

"Les grands donneurs d’ordres sont les premiers à demander notre certification RSE", a-t'on entendu à l'Amphitorium. Ou encore : "la RSE devient incontournable, elle est aussi une motivation lors du recrutement des jeunes".

Autant de retours d’expérience et d’échanges concrets qui ont permis de dédramatiser la RSE et de mieux comprendre l’opportunité que cette démarche représente pour les entreprises, notamment en terme de compétitivité."Le chef d’entreprise doit être le détonateur", a-t-on encore entendu.

La géopolitique, le contexte inflationniste, les évolutions réglementaires impactent lourdement les entreprises. Philippe Kiehl Directeur départemental de la Banque de France, se montre inquiet : "L’Europe est très touchée par l’impact économique lié au revirement de société. La difficulté d’approvisionnement et l’incertitude en lien avec l’énergie touchent de plein fouet les entreprises aindinoises qui auront du mal dans cette phase de ralentissement."

RSE, les petites entreprises vont aussi devoir s'y mettre

La concurrence va s'accroître, se durcir, et la RSE y contribuera. Florence Blatrix-Contat, Sénatrice de l'Ain, membre de la commission des affaires économiques relève que la RSE va être imposée à environ 5000 entreprises européennes de + de 250 salariés et 40 M€ de Chiffre d'affaires. "D’où l’inquiétude des plus petites sociétés qui seront impactées par cette directive et devront intégrer la RSE pour être à pied d’égalité."

Et pour Jean-François Debat, président du Grand Bourg Agglomération, l'enjeu n'est pas seulement économique : "La mobilisation des entreprises est primordiale vers cet enjeu qu’est la biodiversité. Nous allons devoir demain équilibrer création de richesses avec enjeu environnemental."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?