AccueilACTUALITESBlocages routiers : les coureurs du Marathon du Beaujolais inquiets

Blocages routiers : les coureurs du Marathon du Beaujolais inquiets

Rallier le départ des différentes courses samedi 17 novembre pourrait s'avérer périlleux en raison du mouvement des "gilets jaunes".
Blocages routiers : les coureurs du Marathon du Beaujolais inquiets
Adobe Stock Aygul Bulté

ACTUALITES Publié le ,

Entre blocages des routes et absence exceptionnelle de trains, rallier Villefranche s'annonce beaucoup plus complexe qu'à l'habitude samedi 17 novembre. Car si les porte-parole des "gilets jaunes" semblent décidés à ne pas bloquer en lui-même le Marathon international du Beaujolais, accéder au départ pourrait être complexe. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de coureurs engagés sur les différentes courses s'interrogent sur la méthode à employer.

Certains s'en tiennent au registre de l'humour. "Les trains sont remplacés par des autocars... c'est moins pratique en cas de blocage routier", ou encore : "Apparemment pour se rendre à Villefranche depuis Lyon, il faudra passer par Genève".

Pour certains, la première épreuve consistera à franchir les éventuels barrages bien avant Villefranche. "Nous sommes de Chambéry et tout le week-end est annoncé "bouché" sur la majorité des routes de France... Existe-t-il un recours vis à vis de la course (remboursement...) si jamais on n'arrive pas à venir à cause des bouchons ? Bien évidemment nous préférons être là à courir", s'interroge une participante.

PLUS DUR POUR LE SEMI ET LE 13 KM ?

Certains envisagent même de… camper. "Y a t-il des lieux pour dormir en mode "camping sauvage" dans le coin ? Nous avons pas mal de routes et un budget serré, comme le samedi cela risque d'être l'enfer pour venir avec tous les blocages, nous pensions à planter notre tente dans un lieu calme, jardin, parc, parking, ou voir même lieu couvert en venant la veille."

Mais nul doute que l'afflux annoncé de participants avant les courses de la mi-journée et de l'après-midi (le semi-marathon et le 13 km) risque d'ajouter à la pagaille en cas de blocages aux abords de Villefranche.

J.V.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?