AccueilACTUALITESBlocage de la prison de Villefranche : la tension monte

Blocage de la prison de Villefranche : la tension monte

Les surveillants étaient à nouveau mobilisés ce matin. Ils ne reprendront pas le service cet après-midi.
Blocage de la prison de Villefranche : la tension monte
Tony FONTENEAU

ACTUALITES Publié le ,

"Les propositions qui ont été faites sont inacceptables." Olivier Monet, surveillant de prison et responsable local Force ouvrière, ne décolère pas après le rendez-vous manqué entre la ministre de la Justice et les représentants des organisations syndicales.

"On nous propose du personnel supplémentaire mais ça représente deux ou trois personnes en plus par établissement. C'est ridicule. Ici il en faudrait au moins 20. Concernant les normes de sécurité, rien n'est proposé. A Villefranche, on est toujours dans l'illégalité au niveau du service puisqu'on dépasse les sept jours de travail. Et en terme d'insécurité, c'est du jamais vu. Chaque jour il y a une alarme de déclencher. Et c'est de pire en pire."

Les organisations syndicales dénoncent d'ailleurs un dialogue inexistant avec la direction de la maison d'arrêt caladoise. "Il n'y a rien, indiquent les représentants locaux du SPS. Pire, on menace de sanctions les personnes qui se mobilisent. Alors qu'il y a de grands manquements de sécurité. Par exemple, on devrait avoir un surveillant passerelle qui supervise les ateliers des détenus mais depuis trois ans, il n'y en a plus. Pourtant c'est obligatoire !"

Ce matin, les agents ont donc à nouveau bloqué l'accès à l'établissement dès 6 h du matin. "Et ils ne reprendront pas le service cet après-midi", a annoncé Matthieu Pérez, représentant régional du SPS, et ce même s'ils s'exposent à des sanctions.

Pour rappel, c'est l'agression de trois surveillants, poignardés dans une prison du Pas-de-calais par un détenu djihadiste, qui a déclenché la mobilisation nationale.

T.F.

Plus d'infos dans notre édition du jeudi 25 janvier.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?