AccueilSPORTSCyclismeBlaise Sonnery, la belle fin…

Blaise Sonnery, la belle fin…

L'ancien professionnel de chez AG2R, coureur majeur du Vélo Club Caladois de ces dernières années, a annoncé la fin de sa carrière, terminée à Bourg. Une page se tourne.
Blaise Sonnery, la belle fin…
Franck CHAPOLARD - Blaise Sonnery en vainqueur du Tour du Beaujolais en mai 2013.

SPORTSCyclisme Publié le ,

Si tout a une fin, il y a des conclusions qui réveillent une certaine nostalgie. Blaise Sonnery, le coureur tararien champion Rhône-Alpes sur route en 2014, a éteint sa carrière de coureur cycliste sous le maillot de Bourg, en cet automne naissant, à Manziat dans l'Ain. Et à l'annonce de cette fin, c'est une part des belles années caladoises qui émerge de son parcours. Une fois qu'il avait refermé sa parenthèse professionnelle chez AG2R (de 2007 à 2009), il avait, par deux fois, régné sur le Tour du Beaujolais, en 2011 et 2013, avec un collectif du VC Caladois dominateur. Coéquipier de Canard puis Talpin, il avait, à sa manière, apporté son écot à la croissance du club caladois, avec sa simplicité, son implication auprès des jeunes.

Le recul nécessaire

Parmi les regrets, 2012, au sein de l'équipe continentale japonaise Bridgestone Anchor, restera comme une épine dans son parcours avec une poisse qui lui colla longtemps aux roues de son infortune (deux fractures de la clavicule), jusqu'au bout. Lucide sur son potentiel à cet échelon ("j'ai toujours donné le maximum, en pro ou en amateur"), il a toujours démontré, dans son évolution, un certain recul qui lui serait alors nécessaire pour partir sans amertume ni peur du vide, lorsque sonnerait la fin. Et cet instant est désormais là, attendu, préparé : "Quand je regarde en arrière, ma carrière m’a permis de me construire, avec ma famille à mes côtés. Je relativise toujours." Car, il n'y a pas que le vélo dans la (sa) vie. Bon vent, Blaise…

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?