AccueilACTUALITESTerritoiresBiodiversité et sécurité : le domaine de Cibeins se refait une beauté

Biodiversité et sécurité : le domaine de Cibeins se refait une beauté

Le site naturel de 27 ha, prisé des promeneurs, a vu certains chemins fermés à la circulation en début de mois pour une coupe d'arbres. Une action qui doit permettre de mieux sécuriser le domaine et favoriser sa biodiversité.
Les élus de la CCDSV ont visité le domaine de Cibeins mercredi pour découvrir les nouveaux aménagements.
©Simon Alves - Les élus de la CCDSV ont visité le domaine de Cibeins mercredi pour découvrir les nouveaux aménagements.

ACTUALITESTerritoires Publié le ,

Quelques barrières étaient encore visibles mercredi, mais depuis jeudi, la forêt du domaine naturel de Cibeins a été pleinement rendue aux promeneurs. Des représentants de la Communauté de communes Dombes Saône Vallée (CCDSV), du Département de l'Ain ou encore de l'Office national des forêts (ONF) ont fait le déplacement ce 14 septembre pour découvrir les aménagements réalisés depuis le 5 septembre et justifiant des fermetures de chemins.

Désigné comme gestionnaire de la forêt depuis 2019, l'ONF a en effet réalisé plusieurs coupes d'arbres à la demande du Département. "Notre objectif est de gérer le peuplement forestier et d'encourager la biodiversité pour adapter la forêt au changement climatique et améliorer la sécurité du public", a expliqué en préambule Fabien Benacchio, responsable de l'unité territoriale Bugey Dombes Bresse pour l'ONF.

©Simon Alves Des souches d'arbres, debout ou couchées, ont volontairement été laissées pour favoriser la biodiversité et régénérer les sols.

Les coupes en question sont réalisées sur des bois âgés qui peuvent menacer la sécurité des promeneurs. "L'idée est de faire les interventions les plus douces possibles, a détaillé Dimitri Mercier, responsable du service environnement à la CCDSV. On fait des coupes plus régulièrement et moins importantes. Normalement, le diagnostic sanitaire doit être fait tous les cinq ans, mais nous préférons le faire tous les deux à trois ans en raison des événements climatiques."

La sécheresse est le principal phénomène fragilisant la santé des arbres, auquel il faut ajouter les fortes pluies qui endommagent le terrain et donc l'enracinement. Certains, centenaires, sont particulièrement imposants et leur chute pourrait se révéler dangereuse pour les promeneurs, très friands du domaine. Une nouvelle coupe des arbres sera d'ailleurs réalisée en 2023.

Des souches pour accueillir les animaux

L'abattage des arbres revêt également un intérêt pour la biodiversité. C'est la raison pour laquelle, tout au long du chemin, mais également sur le complexe du Formans – qui accueillait le stade de Cibeins, depuis transformé en prairie de fauche pour l'exploitation locale de Cibeins sur 8 ha –, on peut retrouver des souches d'arbres coupés, volontairement laissées sur place. "Ce sont des mesures compensatoires pour augmenter la capacité d'accueil en biodiversité pour les insectes, les chauve-souris ou des oiseaux comme le pic noir", a précisé Fabien Benacchio.

Certaines souches, appelées "totems", demeurent debout. D'autres, au sol, viennent diversifier les strates de végétation. Une partie des troncs et branchages sont laissés en sous-bois pour régénérer les sols de la forêt dans un îlot de vieillissement.

Afin d'offrir à la forêt des zones humides, quatre mares vont aussi être créées artificiellement avec le concours des classes du lycée agricole et d'associations du territoire. Elles seront alimentées grâce à l'eau de pluie. L'une d'elles, le long du sentier, sera bâchée "car le sol ne permet pas de retenir les eaux naturellement", selon Dimitri Mercier.

La piste forestière, justement, a été créée lors de l'été 2022. Elle permettra désormais de sortir du bois par le nord du domaine et non plus du côté du lycée agricole, comme cela a pu être le cas par le passé. Il s'agira d'un axe qui facilitera également la traversée du bois par les engins forestiers. Propriétaire depuis 2012 des 27 ha du domaine de Cibeins, la CCDSV met avant, à travers cette opération, une "gestion différenciée de ses espaces verts, plus respectueuse de l'environnement".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?