AccueilACTUALITESPolitiqueBernard Perrut : "Nous avons tenu nos engagements"

Bernard Perrut : "Nous avons tenu nos engagements"

Quelle a été la marque Bernard Perrut pour la ville de Villefranche en 2012?? "2012 pour moi est l'année des engagements tenus, puisque dans tous les domaines nous avons fait des réalisations importantes selon les perspectives que nous nous étions fixées en 2008.

ACTUALITESPolitique Publié le ,

Quelle a été la marque Bernard Perrut pour la ville de Villefranche en 2012??

"2012 pour moi est l'année des engagements tenus, puisque dans tous les domaines nous avons fait des réalisations importantes selon les perspectives que nous nous étions fixées en 2008. Des engagements en ce qui concerne notamment la vie quotidienne des Caladois dans les domaines de la petite enfance, la jeunesse et la famille. D'une façon générale pour tous les âges de la vie.
Depuis 2008, quinze classes supplémentaires ont vu le jour en primaire, l'ouverture du multi-accueil pour la petite enfance rue des Jardiniers était très attendu, tout comme la Maison des adolescents en fonctionnement depuis avril qui est lieu d'écoute d'orientation et d'information et qui à ce jour a traité plus de trois cents dossiers. Les activités péri-scolaires via le service jeunesse ont été renforcées également ".

Il manque encore la SMAC (Salle de musiques actuelles) même si c'est un projet CAVIL, Villefranche a un grand rôle à jouer…

"C'est effectivement un dossier CAVIL. Pour Villefranche, nous réfléchissons à une salle d'accueil d'activités culturelles et événementielles pour les années à venir".

Quid du volet solidarité notamment pour les plus démunis??

"Le CCAS (Centre communal d'action sociale) dispose actuellement de moyens pour répondre aux demandes. Il est à noter que la subvention octroyée a augmenté de 20?% par rapport à 2008. Les Restos du cœur, le secours catholique et le secours populaire vont disposer de nouveaux locaux rue Gantillon. La ville va investir 800?000 euros (hors acquisition) dans ce nouveau bâtiment".

Dans quels domaines votre fonction de député a-t-elle joué un rôle prépondérant pour certains équipements ou services??

"Pour entre autres le centre de radiothérapie à l'hôpital Nord-Ouest comme je m'y étais engagé en tant que président du conseil de surveillance. Celui-ci est par ailleurs doté de nouveaux services depuis 2012 : la cardiologie interventionnelle et la neurologie pour les accidents vasculaires cérébraux".

En 2012, il a été acté le projet d'aménagement d'une nouvelle zone commerciale appelé la Lagune* vers la route de Frans, allez-vous veiller à un juste équilibre entre les zones commerciales et les commerces de proximité??

"Villefranche a su résister à l'accueil de nouvelles grandes surfaces et nous avons eu dans ce domaine beaucoup de demandes. Les nouveaux commerces qui s'installent doivent être complémentaires à ceux qui existent déjà. Les domaines retenus sont ceux qui permettront d'éviter l'évasion commerciale".

La situation de l'emploi ne peut se mesurer qu'au niveau d'un bassin de vie, avez-vous déclaré, quelle est votre analyse sur Villefranche??

Trois cent cinquante emplois ont été créés sur la zone de la Sauvagère, l'ancienne zone Calor, soit 16 000 m2 de surface économique, a créé des emplois, une centaine est prévue sur le futur site de la Lagune.
En ce qui concerne Blédina, j'ai rencontré plusieurs fois le directeur du site et Franck Riboud pour demander que l'activité soit maintenue.
Par ailleurs, les investissements soit 63 millions d'euros jusqu'en 2013 dont 10?millions en 2012 ont permis un soutien à l'emploi. Des actions sont en train de se mettre en place dans ce domaine avec les acteurs de l'emploi car je suis conscient que des personnes ont besoin d'être accompagnées".

Quel bilan faîtes-vous de la fréquentation de la nouvelle piscine??

Nous comptabilisons quatre mille utilisateurs par semaine. L'ancienne sera transformée en pôle gymnique à destination des associations. Parmi les autres équipements j'aimerais citer le nouvel Ehpad (Etablissement pour l'hébergement des personnes âgées dépendantes) dont la première pierre a été posée récemment".

Vous ne souhaitez pas privilégier un domaine particulier, c'est votre ligne de conduite??

"Tout à fait, et je le ferai dans le respect des finances publiques. Je rappelle que n'avons pas modifié les taux d'imposition, et ni augmenté la dette de la ville".

Propos recueillis par Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?