Fermer la publicité

Belleville : les facteurs en colère contre la réorganisation des tournées

le - - A la une

Belleville : les facteurs en colère contre la réorganisation des tournées
Jacqueline FABRE - Les employés en colère ce matin devant le centre de distribution.

Ce vendredi matin, les employés du centre de distribution n'ont pas assuré leurs tournées.

Tous les employés ont été "invités" à venir ce jeudi matin afin que leur soit signifiée une réorganisation de leurs tournées de distribution. Cette annonce a suscité une grande colère des 50 employés qui ont refusé de partir effectuer leurs distributions.

En cause, des tournées en journées complètes et un temps de travail augmenté. Suite à réunion qui se tenait en cette fin de matinée avec les représentants de la direction, les agents ont voté la reprise du travail demain samedi 15 octobre, sous réserve que la surcharge de travail soit lissée sur plusieurs jours et payée en heures supplémentaires. Réserve acceptée par M. Turus, directeur de l'établissement.

L'inspection du travail a été saisie officiellement ce jour et les négociations reprendront lundi 17 octobre. FO Communication Rhône, rejoint par la CGT, a d'ores et déjà posé un préavis de grève pour  jeudi 20 octobre sur l'ensemble des établissements du nord du département.

"NI LICENCIEMENTS, NI SUPPRESSIONS D'EMPLOIS"

Dans un communiqué, la direction de la Poste explique qu'elle propose "de mettre en place de nouvelles organisations de travail. Des organisations qui tiennent compte de la baisse continue des volumes du courrier : en moyenne 6 % par an dans le Rhône, justifie-t-elle. Ce schéma se fait sans licenciements ni suppressions d'emplois, tous les postiers sont assurés de conserver leur travail.

Un ajustement du nombre de tournées est prévu sur l'établissement à partir de fin novembre sans que celui-ci n'impacte la qualité de service rendu à nos clients. Il est déterminé pour s'adapter au mieux aux contraintes de l'activité du site et pour garantir la distribution six jours sur sept. Egalement, plusieurs régimes de travail vont cohabiter pour respecter l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle des postiers de l'établissement."

Jacqueline FABRE






Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer