AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleBelleville : l'Atelier d’Emma s’engage pour Octobre rose

Belleville : l'Atelier d’Emma s’engage pour Octobre rose

Ce salon de coiffure accompagne les patients atteints de cancer à travers plusieurs actions. Il lance une vente au profit d'une association les soutenant tout le mois durant.
Durant le mois d'octobre, le salon propose des bandeaux "magiques" dont les bénéfices seront reversés à l'association caladoise Ysop.
©Viviane Gobert - Durant le mois d'octobre, le salon propose des bandeaux "magiques" dont les bénéfices seront reversés à l'association caladoise Ysop.

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le ,

Emmanuelle Richelaudet, propriétaire du salon de coiffure l’Atelier d’Emma, a une autre vision de son métier. Pour l’enrichir, elle s’est engagée dans la socio-coiffure, activité qui prend tout son sens à l’occasion d’Octobre rose.

Sensibilisée par l’oncologie, mais aussi d’autres pathologies que le cancer, elle accueille dans une salle particulière de son salon tous les patients en souffrance, pour lesquels soigner leur apparence est resté un besoin à satisfaire. L'Atelier d'Emma les accompagne, avant, pendant, et après leur maladie. Elle leur propose du sur-mesure, au moment de la perte des cheveux, mais pas seulement.

Car selon le type de cancer, on ne les perd pas toujours. Ils peuvent s’amenuiser, et il faut parfois aider à la repousse avec des coupes cautérisantes et des soins végétaux, notamment pour les colorations. Le cuir chevelu n’est pas oublié si le médecin autorise les massages et les huiles végétales. Le moment de la dernière coupe avant que les cheveux ne tombent tous, ce qui est encore le cas pour le cancer du sein, est assez crucial.

Accompagner les malades dans toutes les étapes

Des ateliers sont aussi organisés pour apprendre comment arranger ses cheveux quand ils sont fragilisés, ou aider au choix de la perruque ou du foulard, et montrer comment les porter. Ils permettent de définir la palette des couleurs qui valorisent le plus la malade selon les saisons, et quels sont les accessoires - bijoux, maquillage, vêtements - qui lui donneront bonne mine et belle allure.

Le nombre de ses clientes-patientes varie d’un mois sur l’autre, avec une moyenne de deux ou trois, ce qui est encore trop puisque la maladie y est associée, mais elle est là pour leur apporter écoute et bien-être. Les hommes restent rares, moins gênés par la calvitie.

Pour contribuer de façon encore plus active à Octobre rose, Emmanuelle a décidé de faire une vente de bandeaux "magiques" qui s’arrangent de telle sorte qu’ils vont à toutes les chevelures et peuvent même accessoiriser les bonnets.

Vendus 8 €, le montant de cette opération qui durera tout le mois sera intégralement reversé à l’association Ysop de Villefranche-sur-Saône, qui suit les patients atteints de cancer. Elle espère ainsi mettre en lumière cette association et contribuer encore, autrement, à leur meilleur-être.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?