AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleBelleville : la municipalité attentive à la question des sans-abris

Belleville : la municipalité attentive à la question des sans-abris

La Ville a souhaité rappeler les différents dispositifs existant pour accompagner les personnes sans domicile fixe de son territoire.
Belleville : la municipalité attentive à la question des sans-abris
© Viviane GOBERT

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le , Viviane GOBERT

Certains s’en sont émus et ont interpellé la commune après avoir constaté que des sans-abris erraient dans les rues de Belleville. En réponse, le maire, Frédéric Pronchéry et ses adjointes au social et à la sécurité et la politique de la ville, Monique Jacob et Houria Bénaceur, ont tenu à assurer de leur prise en considération de cette problématique.

Les quelques quatre à cinq sans-abris de la ville sont bien connus de Monique Jacob, dont le métier dans le secteur social l'a rendue "attentive" à leur sort. En conférence de presse la semaine passée, elle a rappelé qu'elle n'hésitait pas à se rendre sur place lorsqu'une personne dormant dan son véhicule lui était signalé, une situation pouvant indiquer une précarité nécessitant assistance.

Des douches et des maraudes

Mais ce n’est pas toujours le cas. Pour certains de ces sans domicile fixe, vivre sans toit est un choix revendiqué et une habitude de vie. Pour les accompagner au mieux, la commune a souhaité leur mettre à disposition une douche. Un dispositif vers lesquels Monique Jacob les accompagne. Leur linge y est lavé, qu’ils récupèrent propre et sec.

Toute une série de mesures sont encore mises en place, notamment pour s’assurer de leur santé. Elles sont assurées en partie par les maraudes médicalisées, organisées par les travailleurs sociaux de la Halte de Villefranche-sur-Saône, avec des bénévoles de la Croix-Rouge, et en partenariat avec Action santé, qui comprend médecins et infirmier(e)s. Ils se déplacent jusqu’aux sans-abris qui en ont besoin dans tout le Nord du département. Un petit déjeuner du dimanche matin est également offert aussi gracieusement par la paroisse, sans avoir eu beaucoup de succès jusqu’alors auprès des personnes attendues.

Bien que la main leur soit tendue, les sans-abris connus de Belleville ne manifestent guère de demandes d’aide et leur crainte majeure reste d’être enfermés, selon la municipalité. Quant à ceux dont la détresse est nouvelle, repérée, l’assistance est "rapide" et l’aide d’urgence se met en place avec le soutien du centre communal d'action sociale (CCAS). La mise à disposition d’une chambre d’hôtel est demandée par la mairie dans l’attente d’une solution plus pérenne, éventuellement en lien avec le foyer des remparts, et la prise en charge des services de l’État.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?