AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleBelleville-en-Beaujolais : la navette de la gare passe sous la gestion du Sytral

Belleville-en-Beaujolais : la navette de la gare passe sous la gestion du Sytral

Placée auparavant sous la gestion de la CCSB, la navette de Belleville-en-Beaujolais est maintenant passée aux mains du Sytral. Un changement ayant des conséquences directes sur le prix des tickets de bus.
La navette de la gare, un service apprécié depuis sa mise en service il y a dix ans.
© Simon ALVES - La navette de la gare, un service apprécié depuis sa mise en service il y a dix ans.

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le ,

Les usagers s’en étonnaient : le prix du ticket de la navette à Belleville était passé de 0,50 € à 2,10 €. La raison est due à la loi d’Orientation des mobilités votée le 24 décembre 2019. Cette loi a obligé toutes les EPCI du Rhône (établissement public de coopération intercommunale) dont la CCSB, à adhérer au Sytral Mobilités (Syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise) à compter du 1er janvier 2022. Cette augmentation sert à harmoniser les tarifs sur l’ensemble du réseau.

Cela a concerné les transports scolaires, le métro, les tramways et les Cars du Rhône, tout comme la navette de Belleville antérieurement sous compétence de la CCSB. Cette mesure s’applique donc à tous les transports réguliers. Seuls, les transports à la demande à connotation sociale restent la prérogative de la CCSB.

Si l’augmentation des tarifs semble pénaliser les usagers, elle est à nuancer car elle impacte au contraire de façon favorable les détenteurs de cartes d’abonnement pour qui son emprunt devient gratuit.
Les abonnements existent pour les enfants, les étudiants, les retraités, et les personnes précaires ou en situation de handicap, ou encore les familles nombreuses.

Un service très demandé

Cette navette, a été la première action de mobilité prise par la commune il y a dix ans afin de ne pas augmenter le nombre déjà élevé de places de parking créées (400). Elle assure 20 rotations journalières pour rallier la gare au centre-ville ou au marché.
Si actuellement, elle ne sort pas de Belleville, des demandes sont adressées pout étendre les lignes régulières sur plus de fréquences ou en créer d’autres pour que l’ensemble du territoire soit irrigué.

Ces mesures évitent que les habitants n’aient à prendre leurs voitures intramuros. Ils bénéficieront ainsi de l'expertise Sytral en matière de transports, moyennant une contrepartie financière de la communauté de communes de 170 000 €. Un montant qui n’a pas bougé en changeant de compétence.

Jacky Ménichon, président de la CCSB et Frédéric Pronchéry, maire de Belleville, se disent confiants de cette solution et de son efficacité pour desservir l’ensemble de la zone.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?