Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Belleville : 110 logements sans chauffage ni eau chaude après l'installation de compteurs Linky

le - - Région de Belleville

Belleville : 110 logements sans chauffage ni eau chaude après l'installation de compteurs Linky
Capture d'écran Google maps / Streetview - Trois bâtiments gérés par l'OPAC du Rhône sont concernés à Belleville-en-Beaujolais.

Trois immeubles gérés par l'OPAC du Rhône sont quasiment sans électricité depuis lundi à Belleville-en-Beaujolais. En cause, une défaillance lors de l'installation par Enedis des nouveaux compteurs Linky.

Plus d'eau chaude ni de chauffage. C'est la galère vécue depuis lundi par les habitants de plusieurs immeubles du quartier d'Aiguerande, à Belleville-en-Beaujolais. Gérés par l'OPAC du Rhône, les trois bâtiments concernés sont situés boulevard Joseph-Rosselli, à deux pas du centre social et de la gendarmerie.

110 logements de la résidence "Bon Repos" sont concernés selon l'OPAC, soit plusieurs centaines de personnes impactées. "Certains n'ont aussi plus d'éclairage dans les allées, des interphones en panne, des portes d'accès qui ne ferment plus", indique un riverain.

L'INSTALLATION DU LINKY EN CAUSE

A l'origine, sans doute une approximation d'Enedis lors de l'installation des nouveaux compteurs Linky, qui ne tiennent visiblement pas la charge. "Lundi, des agents d'Enedis ont procédé au remplacement de compteurs électriques chez les locataires et dans les parties communes. D'après nos informations, ces compteurs auraient été réglés au minimum, sensibilité qui entraîne les coupures de courant", indique-t-on au service communication de l'OPAC du Rhône. La chaufferie est en premier lieu impactée.

RETOUR À LA NORMALE EN FIN DE SEMAINE

L'OPAC souligne avoir fait remonter l'information dès mardi à Enedis, mais la filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement du réseau d'électricité ne semble pas en mesure d'intervenir sans délai. "Ils nous ont indiqué qu'ils pourront résoudre le problème en fin de semaine, jeudi ou vendredi, ce que l'on trouve nous-mêmes tardif", précise l'OPAC du Rhône, qui se déclare "sincèrement désolé pour les locataires au regard de la gêne occasionnée".

Julien VERCHÈRE




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer