Fermer la publicité

Beaujolais - Val de Saône : Vilocalis, l'application locale qui veut tisser sa toile

le -

Beaujolais - Val de Saône : Vilocalis, l'application locale qui veut tisser sa toile

Ce nouvel outil, lancé il y a quelques semaines, s'est donné pour mission de mettre en avant les richesses de la vie locale. Pour créer du lien.

Agenda, annuaire, réseau social… Vilocalis, c'est un peu tout ça en même temps. Mais c'est surtout une toute nouvelle application pour smartphone créée par Franck Buland et lancée en juin dernier. "L'objectif c'est de proposer un outil de communication pour les acteurs de la vie locale, explique le concepteur, habitant de Francheleins. Le monde rural est plein de richesses qui sont souvent méconnues."

Pourtant, il y a quelques années encore, l'informaticien de métier était bien loin de tout ça. "J'ai travaillé pendant de nombreuses années pour une société de e-learning. Mais j'avais depuis longtemps l'envie de voir autre chose. Alors, quand mon entreprise a fait faillite, je me suis dit que c'était le moment de changer." Restait à trouver un projet précis pour prendre un nouveau virage. "Je voulais faire quelque chose qui avait du sens. Pourquoi pas chercher à valoriser ce qui se faisait au niveau local. Que ça soit dans les commerces, les associations ou les services en tout genre…"

Une fois l'idée de base trouvée, restait encore à la mettre en musique. "Pour ça, j'ai imaginé Vilocalis, un outil qui recense toutes les informations pratiques nécessaires lorsque l'on vit dans une petite commune." Son fonctionnement est assez simple. "Il suffit de télécharger l'application, de se déclarer en tant qu'acteur local et de renseigner tout ce qu'on estime utiles." Mais ça n'est pas tout. "En plus de tout le côté pratique, on peut aussi communiquer sur des évènements, des promotions…" L'utilisateur lambda, lui, retrouve les informations des communes qu'il suit soit dans son fil actu, "qui se présente comme celui d'un réseau social", soit dans l'annuaire ou le calendrier.

Un outil gratuit

En un mois à peine, une quarantaine d'associations, commerces ou collectivités se sont déjà inscrits sur Vilocalis. Et 130 utilisateurs l'ont téléchargée. "Ça démarre doucement mais c'est assez normal. D'abord parce que la période actuelle n'aide pas. Et aussi parce que mon outil ne répond pas à une grosse demande bien concrète mais plutôt à plein de petits besoins." Un agrégat de services rendus qui devrait vite trouver sa place. "Nous vivons à une époque où les grands acteurs du numérique et de la distribution ont pris une telle place que beaucoup de gens ont envie d'autre chose. De proximité. De plus d'humanité."

Pour le moment, Franck Buland ne tire aucun revenu de son application. "J'ai préféré maintenir la gratuité. Pour toucher le plus de monde possible. Seules quelques options supplémentaires sont payantes. Comme l'envoi ciblé de notifications par exemple."

Pas un problème pour l'informaticien de Francheleins qui espère surtout pouvoir continuer à tisser sa toile dans le Val de Saône, le Beaujolais ou même plus loin dans les mois à venir. "En ce moment, j'essaie surtout de me faire connaître auprès du public. Ça n'est pas simple mais je suis plutôt confiant, les retours des premiers utilisateurs sont bons." Ce qui n'empêche pas Franck Buland de déjà penser à la suite. "Vilocalis sera amené à évoluer. Pour l'instant, j'écoute un peu ce qu'on me dit et j'adapterai en fonction. L'idée étant encore une fois de co-construire, de partager."

Tony Fonteneau

Plus d'infos sur www.vilocalis.fr.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer