AccueilACTUALITESBeaujolais Val de Saône : les chiffres de l'épidémie de Covid-19 commune par commune

Beaujolais Val de Saône : les chiffres de l'épidémie de Covid-19 commune par commune

Grâce à l'outil Géodes, Santé publique France publie désormais des données détaillées de l'épidémie de Covid-19. Il est ainsi possible de connaître le taux d'incidence pour chaque commune du Beaujolais Val de Saône.
Beaujolais Val de Saône : les chiffres de l'épidémie de Covid-19 commune par commune
Capture d'écran Géodes - Toutes les communes du Beaujolais ou presque sont sévèrement touchées par la deuxième vague de Covid-19.

ACTUALITES Publié le ,

Alors que l'Hôpital Nord Ouest de Villefranche tire la sonnette d'alarme face à la montée de la deuxième vague de Covid-19 en Beaujolais Val de Saône, un outil permet d'analyser désormais plus précisément la situation. Il est désormais possible de consulter des données liées à l'épidémie à l'échelle communale et même infra-communale pour les plus grandes villes grâce à l'outil de statistiques publiques Géodes, alimenté par les données de Santé publique France.

L'organisme propose par exemple au public une carte interactive du taux d'incidence par commune. Cette carte permet d'observer de façon fine la répartition de l'épidémie sur le territoire. Elle sera mise à jour quotidiennement sur le principe d'une semaine glissante (moyenne des chiffres des sept derniers jours).

On remarque immédiatement que l'ensemble du Beaujolais Val de Saône est touché par la deuxième vague, avec une carte largement dominée par le bleu foncé (nombre de cas supérieur à 250 pour 100 000 habitants). Quelques communes semblent encore relativement épargnées, notamment les plus rurales. En Haut-Beaujolais ou dans la vallée d'Azergues par exemple. La carte est également un peu moins foncée dans le secteur des Pierres dorées.

Pour découvrir le taux d'incidence, zoomez simplement sur votre commune...

Accroitre la prise de conscience au niveau des citoyens

"En complément des indicateurs nationaux, régionaux et départementaux déjà disponibles, Santé publique France décline le taux d'incidence (tous âge), le taux de dépistage et le taux de positivité à des échelons territoriaux très fins : IRIS, commune et établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Cette nouvelle déclinaison des indicateurs permet de situer chaque territoire par rapport aux autres ainsi qu'à l'échelon national. L'objectif est d'apporter une aide à la décision à tous les niveaux du territoire", explique ce vendredi Santé publique France.

"Par ailleurs, leur mise à disposition contribue à accroitre la prise de conscience des enjeux liés à l'épidémie au niveau des citoyens. En rendant concret le niveau épidémique à l'échelle d'une ville ou d'un quartier, on facilite la compréhension et l'acceptation de la population à l'ensemble des mesures mises en place pour lutter contre l'épidémie", ajoute l'organisme, qui évoque aussi une volonté de transparence.

A l'échelle intercommunale, il est aussi possible de connaître le taux de positivité ou encore le taux de dépistage.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?