Fermer la publicité

Beaujolais Val de Saône : ces communes où les loyers seront bloqués

le - - ACTUALITES

Beaujolais Val de Saône : ces communes où les loyers seront bloqués
(© Franck Chapolard)

C'est la surprise du chef ! Quand la liste des quarante-trois agglomérations concernées par la mesure d'encadrement des loyers a été publiée par le ministère du Logement il y a une quinzaine de jours (voir détail de la mesure ci-dessous), on ne pouvait que constater que le Beaujolais Val de Saône n'était pas concerné.

Et pourtant, à y regarder de plus près, ce sont plus de trente communes du sud de la région qui seront affectées dès le 1er août prochain par ce changement de dispositif légal (voir carte).
La subtilité ? Le sud du Beaujolais et une partie des communes de l'Ain bordant la Saône ont tout simplement été regroupées au sein… de l'agglomération de Lyon. Le tout sans concertation apparente, puisque la plupart des élus locaux que nous avons contactés n'étaient tout simplement pas au courant de l'inclusion de leur commune dans le très vaste périmètre lyonnais.
Dans une dizaine de jours, après l'entrée en vigueur du décret présenté hier mercredi en conseil des ministres par Cécile Duflot, il ne sera plus possible pour un propriétaire de Villefranche, Anse, Jassans-Riottier ou encore Denicé de relouer un logement vacant à un tarif libre, pas plus que de faire grimper les prix à l'occasion d'un renouvellement de bail. Il ne pourra revaloriser le loyer qu'en tenant compte de l'Indice de référence des loyers (IRL), indexé à l'indice des prix à la consommation.
Pour les locataires de la zone concernée, c'est sans doute une bonne nouvelle pendant les vacances d'été. Pour les propriétaires qui souhaitaient renchérir le prix de leur location à la rentrée, c'est un peu la douche froide. Le zonage précis des communes concernées a semble-t-il été effectué en tenant compte des prix pratiqués (supérieurs à 11 euros le mètre carré) mais aussi des hausses constatées sur la période 2002-2012.
Au-delà des rapports entre bailleurs et locataires, cette mesure aura-t-elle des conséquences plus larges ? Les promoteurs continueront-ils par exemple à lancer dans la zone concernée des programmes à destination d'investisseurs désireux de louer ? Les investisseurs en question ne préfèreront-ils pas regarder un peu plus au nord pour acheter, là où la fixation des loyers demeurera libre ?  
Il faudra sans doute attendre de nombreux mois pour savoir si la mesure de blocage des loyers aura un impact réel sur le marché de l'immobilier en Beaujolais Val de Saône.  

Julien Verchère




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer