AccueilACTUALITESViticultureBeaujolais nouveaux : "On est dans une période charnière"

Beaujolais nouveaux : "On est dans une période charnière"

À quelques jours du lancement officiel des beaujolais nouveaux 2022, le président d'Inter Beaujolais Daniel Bulliat livre ses impressions sur la campagne 2022 et l'avenir du phénomène beaujolais nouveaux.
Daniel Bulliat (à droite) président d'Inter Beaujolais.
©David Duvernay - Daniel Bulliat (à droite) président d'Inter Beaujolais.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Comment qualifierez-vous ce millésime 2022 pour les vins du Beaujolais, et notamment les beaujolais nouveaux ?

Il a un goût de "trop peu". On aurait évidemment souhaité une récolte plus importante, à hauteur de 600 000 hl pour l'ensemble du Beaujolais. Mais la sécheresse nous a retiré des volumes et nous ne savons pas si nous atteindrons 500 000 hl.

C'est très hétérogène d'une appellation à une autre, voire même d'un secteur à un autre. Le sud du Beaujolais a été le plus pénalisé.

On estime une moyenne de 35 hl/ha sur la zone, contre 45 hl/ha en beaujolais-villages. Les déclarations de récolte, mi-décembre, confirmeront ces tendances. La récolte est faible et hétérogène mais elle reste qualitative.

Selon les secteurs, nous avons des beaujolais nouveaux très primeurs ou concentrés, comme en 2015 et 2020. C'est une année solaire. Tout le monde a pu le constater. Ce sera dans tous les cas un millésime de garde. Au jeu des comparaisons, ce millésime 2022 ressemble à 2020.

Quelles sont les caractéristiques de cette campagne 2022 pour les beaujolais nouveaux ?

C'est déjà la confirmation de la valorisation par rapport aux évolutions de 2021. Sur le marché vrac, les cours s'élèvent environ à 300 €/hl en moyenne.

Je pense que la crise est derrière nous. C'est aussi la confirmation d'une stabilité future et de perspectives encourageantes pour les jeunes qui veulent s'installer. Il n'y a pas de secret ! Notre projet également, c'est de restructurer notre vignoble face aux enjeux environnementaux.

Quid des volumes pour cette campagne 2022 ?

Sur le marché vrac, nous avons commercialisé près de 95 000 hl. C'est donc 10 000 hl de moins que l'an dernier.

On a subi une perte des commandes au Japon, en raison des coûts du fret. Des importateurs japonais ne nous ont pas suivi cette année. Nous étions à 27 000 hl en 2021. Nous pensons perdre justement 10 000 hl sur ce marché export-là.

Nous aurons les résultats définitifs mi-décembre. Sur le marché intérieur et dans les autres pays étrangers, les volumes sont stables. Maintenant, des opérateurs ont fait le choix de réduire leurs volumes de primeurs pour alimenter le marché des vins de garde.

Comment comptez-vous pérenniser ce phénomène dans le temps ?

On veut maintenir la valorisation des cours et stabiliser les volumes effectivement, sans chercher à les redévelopper.

Mais l'idée c'est de donner un coup de projecteur plus important pour que les consommateurs comprennent que ce 3e jeudi de novembre, ce n'est pas uniquement les vins festifs et que l'on peut découvrir tous les autres vins et appellations du vignoble.

Au sein d'Inter Beaujolais, en lien avec notre agence de communication, nous réfléchissons justement à la création d'un nouveau concept, autour de ce que l'on pourrait appeler la Semaine du Beaujolais.

Des acheteurs, notamment des restaurateurs, regrettent que cet événement soit ponctuel, car beaucoup de leurs clients fêtent les beaujolais nouveaux uniquement le jeudi, alors que les festivités peuvent parfaitement se poursuivre les jours suivants.

Comme je le disais auparavant, l'histoire des beaujolais nouveaux a connu plusieurs étapes depuis sa création en 1951. On est donc dans une période charnière.

Propos recueillis par David Duvernay

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?