AccueilBEAUJOLAISA la uneBeaujolais : la Tour de la Belle-mère, un projet fou !

Beaujolais : la Tour de la Belle-mère, un projet fou !

On l'appelle la tour des Combes, mais elle est plus connue à Charentay sous le nom de tour de la Belle-mère.
Beaujolais : la Tour de la Belle-mère, un projet fou !

BEAUJOLAISA la une Publié le ,

A deux pas du village de Charentay, 35 mètres de briques rouges se dressent au-dessus des vignes alentours. Si le domaine dont elle garde fièrement l'entrée existe depuis le XIIe ou XIIIe siècle (un ancien monastère), l'origine de la tour est précisément datée de 1893. Elle fut construite suite à une commande de la propriétaire.

Du haut de sa tour de guet, Mme Béroujon souhaitait avoir un œil sur tout le domaine et surveiller à sa guise les allées et venues d'un gendre réputé volage.

UN PROJET A 70 METRES !

Ce projet de "mirador" devait à l'origine être encore plus impressionnant et grimper à 70 mètres de hauteur ! Plus haut que la fameuse Tour de Pise en Italie ou que le premier étage de la Tour Eiffel à Paris… Si la construction a été stoppée à 35 mètres de hauteur, c'est tout simplement parce que la belle-mère en question est décédée durant les travaux.

La tour fait désormais partie d'un domaine viticole assorti de chambres d'hôtes, auquel elle a donné son nom et une partie de son identité. Cette légende beaujolaise n'est donc pas près de disparaître.

Julien VERCHERE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?