AccueilSPORTSBasket-ballBeaujolais Basket, un scénario qui se répète

Beaujolais Basket, un scénario qui se répète

Après une belle victoire à Juvisy la semaine précédente, les joueurs de Beaujolais Basket se sont à nouveau inclinés à domicile, cette fois contre les alsaciens du WOSB, en prolongation, sur le score de 97-95.
Beaujolais Basket, un scénario qui se répète
Franck Chapolard - photo d'archives - Anthony Garguet disputera son dernier match sous les couleurs de Beaujolais Basket.

SPORTSBasket-ball Publié le , Maximilien Remuet

"C’est à l’image de notre saison", témoignait ainsi Pierre-Olivier Croizat, l’entraîneur de Beaujolais Basket, à l’issue de la rencontre. Pourtant, les Quinciatons restaient sur une belle performance à Juvisy, qui était porteuse d’espoir pour aborder cette confrontation importante contre WOSB.

Le premier quart-temps débutait bien pour les Bleus, qui s’illustrent pour leur bonne circulation de la balle et avec de l’adresse en attaque, à l’image du capitaine, Lucas Paris (16 points), auteur de belles incursions dans le jeu intérieur. Et même si l’écart n’est pas flagrant (27-23 à l’issue du premier quart temps), les Beaujolais se montrent dominant dans le jeu. Seulement, la suite fut plus compliquée, marquée par le réveil des Alsaciens, très adroits à 3 points, notamment par l’intermédiaire de Valentin Correia (30 points) ou encore de Souarata Cissé, auteur de 29 points sur l’ensemble de la rencontre, qui ont posés beaucoup de problèmes dans le secteur intérieur des Bleus. Les Quinciatons peinent à répondre à la hausse de rythme de leurs adversaires, et se montrent maladroits face au panier. Les visiteurs mènent 46-39 à la mi-temps.

Prolongation fatale

Au retour des vestiaires, c’est à nouveau Lucas Paris qui s’illustre en sonnant la révolte pour recoller au score, appuyé par Marius Valukonis, auteur de 26 points sur l’ensemble du match, très présent dans la raquette. Mais les coups d’éclat des Beaujolais ne durent pas et retombent très vite dans leurs travers, en laissant des espaces qui permettent aux joueurs du WOSB de les punir à 3 points. Mais en toute fin de rencontre, les Quinciatons recommencent à produire du jeu et a secoué les Alsaciens, reprenant même les devants par l’intermédiaire de Marius Valukonis à une minute de la fin. Cependant, les Alsaciens ne sont pas K.O et arracheront la prolongation que les joueurs du WOSB entameront bien, Beaujolais Basket s’inclinant sur le score de 97-95.

Maximilien Remuet – Correspondant local de presse

"Il n'y a rien de nouveau"

Pour l’entraîneur de Beaujolais Basket, Pierre-Olivier Croizat, la déception était de mise, malgré une certaine lucidité : "Le fait d’avoir des up and down, ce n’est pas nouveau. Ce qui est embêtant, c’est qu’on ne doit jamais aller en prolongation. Le match, on doit le gagner à la fin. [...] Le problème c’est que défensivement, on n'est pas capable de stopper des joueurs extérieurs. C’est le 25e match de la saison donc ce n’est pas nouveau. Défensivement, on n’arrive pas à mettre de la pression. Mais c’est à l’image de notre saison. Après, on a remis de l’engagement et de la détermination et ce n’était pas trop mal de ce côté-là", nous confit-il avant de se projeter pour le prochain match contre Metz. "Il n’y a plus d’enjeux pour le classement. Mais il faut faire une sortie à Anthony (Garguet) avec de l’engagement pour tout ce qu’il a fait au club. Il faudra être à la hauteur de cet évènement-là pour lui".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?