AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeBeaujeu : un chauffard cause un accident et prend la fuite en courant

Beaujeu : un chauffard cause un accident et prend la fuite en courant

Cela s'est passé dimanche en fin de journée sur la D 337.
Beaujeu : un chauffard cause un accident et prend la fuite en courant
DR - Cette photo postée sur les réseaux sociaux par l'une des victimes atteste de la violence du choc.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

On a frôlé le drame dimanche en fin d’après midi à Beaujeu lorsqu'un violent accident de la circulation est survenu sur la D 337, la déviation permettant d'éviter le centre-ville.

"A la sortie d'un virage à gauche, un conducteur qui roule à très vive allure, perd le contrôle de son véhicule, fait un tête à queue en milieu de chaussée et vient percuter un véhicule qui circule en sens inverse", explique la gendarmerie du Rhône via sa page Facebook.

Une patrouille de gendarmes se rend immédiatement sur les lieux. A la vue des militaires, le conducteur du véhicule impliqué et son passager prennent la fuite en courant.

Il faut l'intervention d'une seconde patrouille pour interpeller les deux individus, aussitôt placés en garde à vue. "Le conducteur est positif à l'alcool (1,20 mg/l d'air expiré). Suivant leurs auditions, ils déclarent avoir paniqué", indique la gendarmerie ce mardi.

DEUX VICTIMES SOUS LE CHOC

Les deux occupantes du véhicule percuté - une mère et sa fille -, souffrent de blessures relativement légères au regard de la violence du choc (douleur au genou et thorax pour la conductrice, fracture à la main gauche pour la passagère).

Elles ont surtout été très choquées par le déroulement des faits. Sur sa page Facebook, l'une des victimes raconte la violence du choc et la peur rétrospective.

Quant aux deux individus à bord du véhicule responsables de l'accident, ils ont été présentés devant la justice. Les gendarmes indiquent que "le conducteur a été placé en détention provisoire et le passager sous contrôle judiciaire, dans l'attente de leur comparution devant le tribunal".

Julien VERCHERE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?