AccueilBEAUJOLAISBeaujeu : le projet de développement de la ville présenté aux habitants

Beaujeu : le projet de développement de la ville présenté aux habitants

La réunion s'est tenue mercredi 7 septembre, seulement en présence d'une vingtaine de personnes.
Sandrine Vaz-Brossard (Urbalyon), Sylvain Chambre (CCSB) et Sylvain Sotton (maire de Beaujeu).
©Christine Gesse - Sandrine Vaz-Brossard (Urbalyon), Sylvain Chambre (CCSB) et Sylvain Sotton (maire de Beaujeu).

BEAUJOLAIS Publié le ,

Le maire Sylvain Sotton avait invité l’ensemble des habitants de la ville à découvrir le projet "petite ville de demain" qui va permettre à la ville d’engager de nouveaux projets pour son développement adaptés à l’évolution des modes de vie : réhabilitation de l’habitat, constructions, aménagement des espaces pour favoriser le développement commercial, adaptation à l’usage du vélo, mise en valeur du patrimoine, etc.

Les axes de travail sont multiples, veulent prendre en compte tous les sujets et visent tous à assurer de manière coordonnée et harmonieuse le développement de la ville, dont la population est en croissance. Le projet "petite ville de demain" met à la disposition de la ville deux outils : de l’ingénierie, assurée par Urba Lyon et le chef de projet délégué par la CCSB Sylvain Crampe, et des financements.

De l’ingénierie et des financements

Financements pour la ville, qui pourra être aidée par exemple pour financer la démolition de l’immeuble brûlé de la place Clémentine, un coût pour la collectivité de 400 000 €, alors que c’est un immeuble privé. Financements aussi pour les particuliers qui veulent réhabiliter leurs logements ; le programme OPAH-RU dédié à cela devrait démarrer courant 2023.

Un programme d’écoquartier devrait voir le jour dans le quartier des Tanneries avec habitations et espaces verts, des projets de constructions seront possibles aux franges de la ville, selon des termes des urbanistes.

Ce projet auquel le maire croit fortement comme levier de développement vise aussi à revitaliser la zone commerciale avec la reprise du projet de rénovation de l’hôtel Anne de Beaujeu et avec l’aménagement dans le centre-ville d’une zone de circulation qui permette aux différents modes de déplacement de cohabiter harmonieusement. Parmi les actions, la réduction de la vitesse, des stationnements limités et contrôlés.

Habitants et commerçants peuvent être associés à la réflexion

L’embellissement de la ville est aussi au programme, parmi les idées, celle d’une halle couverte pour accueillir les évènements ponctuels ou réguliers. Le projet d’écoquartier devrait associer dans ses réflexions les habitants qui le souhaitent.

Dès à présent, ceux qui étaient présents ont exprimé leurs préoccupations : davantage de place pour les vélos, des espaces pour les enfants, et de la lumière, notamment dans le futur quartier des Tanneries pour les immeubles déjà en place ! Dommage cependant que cette présentation introductive n’ait motivé qu’une vingtaine de personnes et parmi elles, aucun commerçant.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?