AccueilSPORTSBasket-ballBasket-ball/Nationale3 - Se remobiliser contre Aix-Maurienne

Basket-ball/Nationale3 - Se remobiliser contre Aix-Maurienne

La belle série de victoires des bleus s'est donc arrêtée à quatorze sur le parquet de Lagnieu.

SPORTSBasket-ball Publié le ,

Une défaite après prolongation 81-75 alors que la première mi-temps s’est tenue entre les deux équipes (35-38). Mais c’est dans le troisième quart-temps que les bleus ont sans doute perdu la rencontre (4-16) et ce malgré dix dernières minutes à leur avantage (23-13). Un moment du match sur lequel Franck Macaire est revenu, fustigeant les décisions arbitrales. "Quand on reste sur une telle série, on a tendance à se relâcher un peu. Au fur et à mesure des matchs on a acquis la certitude qu’on pouvait revenir quand on voulait. Ce qui a été encore le cas samedi car on arrache la prolongation en se faisant voler…Un panier à trois points adverse qui n’aurait pas dû être accordé puis à 26 secondes de la fin Anthony Gaudiau marque un panier et obtient une faute avant que les arbitres et la table de marque ne reviennent sur leur décision. Malgré ça on n’a pas été bons. On n’a pas fait ce qu’il fallait pour se mettre à l’abri avant la fin du match."

Victoire impérative contre Maurienne

Passée la déception, Beaujolais Basket doit maintenant repartir de l’avant car la réception d’Aix-Maurienne 2 ce samedi a des allures de rencontre décisive. Notamment au vu du classement des deux équipes. Compte tenu aussi du résultat du match aller remporté par Beaujolais Basket de deux points après prolongations, une défaite beaujolaise replacerait les Savoyards à un point seulement des bleus, goal average particulier en prime. L’autre cas de figure paraît plus simple : une victoire samedi et les hommes de Franck Macaire écarteraient Aix-Maurienne de la course à la première place. Conscient de l’enjeu de ce match et de l’importance de ne pas griller une cartouche supplémentaire, Franck Macaire préfère tout de même tempérer la situation. "Bien sûr que si on veut la première place, on n’a pas le droit de perdre deux fois de suite. Ce match est primordial car on est chez nous. Mais on resterait quand même devant Vaulx-en-Velin grâce au goal-average particulier. Après il restera cinq rencontres contre les derniers de la poule, d’autant que dans le même temps il y aura des confrontations directes entre nos poursuivants… Ce n’est pas possible qu’ils gagnent tout." Le sprint final commence dès samedi (20 h 30) à Quincié.

David Duvernay
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?