AccueilSPORTSBasket-ballBasket-ball/Nationale 2 - Le Beaujolais Basket nouveau serait-il arrivé ?

Basket-ball/Nationale 2 - Le Beaujolais Basket nouveau serait-il arrivé ?

Cela semblait comme une évidence.

SPORTSBasket-ball Publié le ,

Même les joueurs nous l’ont soufflé dans les vestiaires après la victoire contre Terres-Froides. "On va dire qu’on a attendu l’arrivée du beaujolais nouveau pour empocher notre première victoire à domicile et faire honneur à notre région. L’entraîneur avait insisté à ce sujet avant le match", a glissé Elie Aujogues, enfant du cru. Il n’a pas tort. "De toute façon, nous n’avions pas le choix", insiste-t-il. En effet, contre le bon dernier du classement, avec aucune victoire au compteur, Beaujolais Basket n’avait pas le droit de perdre. Et pour éviter toute catastrophe semblable à celle du Cannet une semaine plus tôt, les partenaires d’Elie Aujogues ont pris le match par le bon bout. "Les solides entames de matches donnent le ton et montrent à notre adversaire que nous sommes là", remarque Elie Aujogues. C’est justement sur ce point que Franck Macaire s’est étendu : l’état d’esprit. "J’ai ressenti de l’envie, et comme souvent la réussite vient avec. Contrairement à d’habitude, j’ai moins vu de passivité. Tous ont apporté au score et défensivement et ont fait preuve de volonté. Ce succès nous donne du baume au cœur. Mais ça ne reste qu’un match…", prévient le coach qui dorénavant attend de la continuité.

"On n’a plus le choix"

C’était le minimum à prouver, face à un adversaire limité collectivement, et dans la tourmente au classement. Des signes qui montrent que ce logique et large succès doit maintenant s’accompagner d’une confirmation dans les semaines à venir. "On a saisi l’opportunité de rencontrer l’équipe qui n’avait remporté aucun match depuis le début de saison pour gagner. Maintenant, nous savons tous que le maintien passe par des séries", reconnaît le shooter à trois points de Quincié. A trois journées de la fin de la phase aller, Beaujolais Basket va se déplacer deux fois, à Clermont puis Feurs, et entre ces deux oppositions s’intercalera la chaude réception d’Aubenas, dauphin d’Avignon. "Notre prochain match contre Clermont s'annonce difficile face à une grosse équipe et surtout six joueurs de qualité. Ils auront à cœur de nous montrer de quoi ils sont capables. On devra résister et espérer l’emporter en tenant le score. De toute façon, on n’a plus le choix, si on veut arriver à la trêve avec au minimum cinq victoires", conclut Elie Aujogues. Le Beaujolais Basket nouveau devra donc se prolonger encore quelques jours…

David Duvernay
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?