AccueilSPORTSBasket-ballBasket-ball/Nationale 2 - Cette fois, Beaujolais Basket est prévenu !

Basket-ball/Nationale 2 - Cette fois, Beaujolais Basket est prévenu !

Après un été particulièrement mouvementé, lié notamment aux incertitudes autour de sa réintégration et plus récemment au décès de Devougn Lamont, entraînant tout le club dans la détresse, Beaujolais Basket va entamer sa seconde saison consécutive en Nationale 2.

SPORTSBasket-ball Publié le ,

Face au Puy-en-Velay en ouverture, les joueurs de Franck Macaire doivent concrétiser cette nouvelle opportunité. "On avait fait le maximum pour avoir cette petite chance en terminant meilleur relégable. Maintenant c’est à nous de profiter de cette première expérience et ne pas commettre les mêmes erreurs." Sans le mentionner, Thomas Rousset fait notamment référence au début de saison raté, avec notamment cinq défaites consécutives à domicile. Depuis, Beaujolais Basket a appris du niveau d’exigence de la Nationale 2. Tout naturellement, le club vise le maintien dans une poule qu’il connaît bien, pour avoir affronté la majorité des équipes présentes lors du dernier exercice. "Une saison en Nationale 2 est longue. Il faudra donc que nous soyons réguliers et intraitables à domicile. Maintenant, j’attends que ces paroles se concrétisent sur le terrain", complète Franck Macaire. Il enchaîne : "Mon groupe a une belle marge de progression. Après une première saison en Nationale 2, nous avons plus de vécu, à la fois dans les jambes, dans les bras et dans la tête".

Quatre recrues, trois départs et une pensée

Une chose est sûre, Beaujolais Basket a mis les moyens pour être à la hauteur de son ambition en se renforçant à des postes qui lui ont souvent fait défaut la saison passée. Cet été, quatre joueurs sont arrivés : Matthieu Simon de Coulommiers (voir encadré), Yacinthe Manicord de Prissé-Mâcon (NM2) au poste 3-4, Earl Jackson, joueur américain d’Ormes (NM2) au poste 5, et David Junior Abena, Guadeloupéen au poste 4. Ils remplacent ainsi Jérémie Vignon, parti à Tarare, Guy Kodjo-Sitchi (Prissé-Mâcon) et Arthur Ekani que Beaujolais Basket retrouvera dès ce samedi face au Puy-en-Velay. Le club n’oubliera pas non plus le regretté Devougn Lamont, décédé durant la préparation, et auquel un vibrant hommage a été rendu. Sans vouloir épiloguer sur cette épreuve difficile, l’entraîneur "espère simplement que lors de chaque match les joueurs montreront le meilleur d’eux-mêmes, pour lui".

David Duvernay
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?