AccueilSPORTSBasket-ballBasket-ball/Nationale 2 - Beaujolais Basket : tout reste à faire !

Basket-ball/Nationale 2 - Beaujolais Basket : tout reste à faire !

On commence à y voir plus clair dans cette course au maintien.

SPORTSBasket-ball Publié le ,

Après sa facile victoire sur le Cannet (91-72), déjà relégué avant cette rencontre, Beaujolais Basket conserve tout espoir de vivre une deuxième saison en Nationale 2. Cela n’y paraît pas à la vue du classement, mais l’équation est simple. Lors des quatre dernières journées de championnat, Beaujolais Basket devra compter deux victoires de plus que Nord Ardèche et Andrézieux. L’équipe de la Loire dispose d’un seul point d’avance, mais elle conserve la mesure du goal-average particulier sur Beaujolais Basket, soit un point supplémentaire. La situation aurait pu être plus favorable aux bleus car, dans le même temps, Nord Ardèche prenait le meilleur sur Andrézieux (73-57). "C’est sûr qu’on aurait préféré l’inverse. Au moins maintenant, il n’y a plus de calcul à faire. On doit tout gagner et espérer deux défaites d’une de ces deux formations."

"S’il faut maillocher…"

L’avenir n’appartient donc pas aux coéquipiers de Thomas Rousset. Pourtant, ils gardent toute la motivation et l’implication nécessaires. D’ailleurs, ils en auront bien besoin car les quatre prochaines rencontres ressembleront à des matchs couperets, où le résultat importera plus que la manière. La preuve samedi soir à Quincié. Beaujolais Basket a pleinement mérité sa victoire, grâce notamment à un excellent premier quart-temps (28-14). La suite, elle, a été plus compliquée, Beaujolais Basket gérant son avance, sans pour autant afficher un certain panache. "On a pris un excellent départ. On aurait préféré creuser un écart plus conséquent et proposer une prestation de qualité. Mais si l’on gagne de la même manière, cela nous conviendra amplement", confirme Franck Macaire. Samedi prochain, à Terres-Froides, Beaujolais Basket risque d’affronter une opposition bien plus rude, "au-delà même de ce qui est permis parfois, juge l’entraîneur. On n’ira pas à Terres-Froides pour faire le spectacle. S’il faudra "maillocher" pour l’emporter, on le fera comme au match aller", promet-il. Justement en novembre 2013, les bleus s’étaient largement imposés (98-61), mettant fin notamment à une inquiétante série de défaites à domicile. Une victoire sur un score ample quasi identique suffira au bonheur des bleus, ainsi qu’une défaite d’Andrézieux et de Nord Ardèche…

David Duvernay
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?