AccueilSPORTSBasket-ballBasket-ball/Nationale 2 : Beaujolais Basket tient sa référence

Basket-ball/Nationale 2 : Beaujolais Basket tient sa référence

Ils ont stressé jusqu'au bout.

SPORTSBasket-ball Publié le ,

Comme si les désillusions de cette saison allaient de nouveau refaire surface, y compris à Fleurie. Alors qu’il restait seulement une seconde de jeu et que Beaujolais Basket a compté quatre points d’avance, l’antisportive de Boudjema Yaïci, au passage évitable, a provoqué un moment de flottement dans un match déjà bien tendu. Heureusement, les joueurs d’Aubenas n’ont pas su concrétiser leur ultime possession. Car ce scénario aurait été cruel pour Beaujolais Basket, tant l’équipe de Franck Macaire a fait preuve de générosité et de combativité. "Nous avons bien démarré le match et j’ai senti mes joueurs concentrés. De toute façon, nous devions rester au contact d’Aubenas. Nous avons fait mieux en menant au score la majeure partie du temps. Et même si nous avons commis des pertes de balles dans le quatrième quart-temps, nous avons défendu durement", a analysé l’entraîneur. Décrocher cette 5e victoire à Feurs A défaut d’une série complète, Beaujolais Basket vient donc de remporter son deuxième match à domicile consécutif. Cette victoire est d’autant plus remarquable qu’Aubenas et sa horde de supporters bleu et jaune jouent les premiers rôles. Logiquement, et au vu de sa prestation, celle-ci fait figure de match référence pour l’équipe. Franck Macaire donne du crédit à cette hypothèse, évoquant surtout les deux points précieux engrangés. Mais il veut pleinement s’appuyer sur le comportement de ses joueurs pour en décrocher deux autres à Feurs samedi. Car Beaujolais Basket, qui compte toujours deux points de retard sur les trois derniers non relégable (Feurs, Ouest Lyonnais et Stade Clermontois), doit absolument enchaîner pour remplir son objectif de cinq victoires avant la trêve. "C’est un match à trois points. Il est important de ne pas se relâcher, complète même l’entraîneur qui se projette sur le futur proche. Alors je m’avance et si ce n’est pas le cas, on va me tomber dessus, mais je pense vraiment que nous pouvons être l’équipe des matches retour."

David Duvernay Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?