AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertArrivée de l'ultratraversée du Rhône : un accueil spectaculaire

Arrivée de l'ultratraversée du Rhône : un accueil spectaculaire

Dominique Despras et Cyrille Danguin sont arrivés à Deux Grosnes après avoir parcouru 140 km.
Arrivée de l'ultratraversée du Rhône : un accueil spectaculaire
Christine Gesse - Une arrivée triomphale des cinq finishers.

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Evènement sportif pour la performance réalisée, accompagnés par cinq coureurs tout aussi méritants du club des Letraceurs, mais aussi de l’Azvel. Evènement politique aussi parce qu'il a été salué, et aidé, par tous les niveaux des institutions du département, à commencer par celui-ci, car la course s’est arrêtée à l’Hôtel du Département à Lyon, accueillie par le président Guilloteau et les conseillères départementales Colette Darphin et Annick Lafay. La présence au col de Crie de Jacky Ménichon, président de la CCSB, de Frédéric Pronchéry, son vice-président, et des maires des communes du Haut-Beaujolais a souligné le soutien que la CCSB a apporté à l’évènement, qui était organisé sur un site qu’elle gère. Le député Bernard Perrut, mais aussi Pascal Ronzière, à titre personnel, étaient présents.Samedi 9 avril, le site du col de Crie avait un air de fête avec ces ballons dorés qui signalaient l’évènement, et une certaine agitation qui en donnait l’importance. À 18 h 30 allaient arriver les deux coureurs, Dominique Despras et Cyrille Danguin, qui auraient parcouru 140 km en 28 heures seulement, depuis Condrieu d’où ils sont partis à 14 h 30 vendredi.

Le local à l'honneur

Evènement en soi, encore, pour la ponctualité des passages aux étapes et l’arrivée à l’heure prévue, il y avait derrière ces 28 heures une organisation sans faille, précisément préparée, et une communication rodée : la course était retransmise en direct sur Facebook. Evènement local enfin pour la participation de nombreux acteurs du territoire, et particulièrement les Jeunes agriculteurs, qui ont fourni 220 repas avec un burger composé à 100 % de produits locaux : pain de Chénelette, steaks de Chambost-Allières, salade et tomates de Lucenay et fromage de Saint Nizier d’Azergues.

Mais l’évènement n’aurait pas existé s’il n’était pas dédié à une cause particulière, solidaire de l’association qui œuvre pour aider les malades atteints d’un déficit en saccharase et isomaltase, une maladie rare et difficile à diagnostiquer, qui impose un régime alimentaire plus que strict. La collecte réalisée tout au long du parcours, qui dépasse 11 000 €, permettra de développer une application informatique qui aide les malades à suivre leur régime (pour faire un don à l'association : https://www.helloasso.com/.../associ.../collectes/dnutri-net). Le petit Lysandre, atteint de ce déficit, fut le héros de la journée. Les Letraceurs, ont voulu marquer encore davantage l’évènement en lui offrant de nombreux cadeaux. Il manquait la neige, rencontrée sur le parcours mais qui avait fondu à l’arrivée, pour que l’enfant croit que le Père Noël s’était mobilisé lui aussi.

Lancer le diaporama21 photos



Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?