Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Arnaque massive par e-mail : des milliers de signalements, la police appelle à la méfiance

le - - A la une

Arnaque massive par e-mail : des milliers de signalements, la police appelle à la méfiance
Adobe Stock / © diaphiris - En Beaujolais, les gendarmes ont fait de la lutte contre les arnaques sur internet une priorité pour 2019.

Plus de 10 000 messages ont déjà été recensés en France depuis janvier.

Vous avez reçu un e-mail d'un supposé "hacker" qui prétend avoir piraté votre ordinateur ? Ce prétendu "pirate" explique avoir pris le contrôle de votre ordinateur suite à la consultation d'un site pornographique. Le cybercriminel annonce détenir des vidéos compromettantes capturées avec votre webcam.

Il menace de les publier à vos contacts personnels, ou même professionnels, si vous ne payez pas une rançon. Cette rançon, qui va de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros, est réclamée dans une monnaie virtuelle (généralement en Bitcoin). Pas de panique ! Ce mauvais scénario n'est qu'une arnaque à grande échelle, à propose de laquelle la plateforme de lutte contre la cybermalveillance lance l'alerte.

Pour effrayer encore plus la victime, les cybercriminels vont parfois jusqu'à écrire à la victime avec sa propre adresse e-mail, afin de lui faire croire qu'ils en ont réellement pris le contrôle de son compte. Ces arnaques s'inspirent des chantages à la webcam ciblés, également appelés "sextorsion" pour effrayer les victimes.

LES ARNAQUES VIA INTERNET, UNE PRIORITÉ POUR LES GENDARMES DU BEAUJOLAIS

Depuis l'été 2018, de très nombreuses vagues de messages de tentatives d'arnaque au chantage à la webcam prétendue piratée ont été recensées. En janvier 2019, Cybermalveillance.gouv.fr a constaté une forte recrudescence de ces campagnes d'arnaques, avec déjà plus de 10 000 faits signalés partout en France. La plateforme nationale a d'ailleurs publié une note détaillant le procédé utilisé et les bons réflexes à y opposer.

Les personnes vulnérables ou âgées sont souvent les premières victimes de ce genre d'affaires qui se multiplient sur le territoire. En Beaujolais, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Villefranche a d'ailleurs fait de la lutte contre les arnaques et escroqueries via internet un cheval de bataille pour 2019 (lire aussi notre édition du 31 janvier actuellement en kiosque).

J.V.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer