AccueilBEAUJOLAISPierres doréesAnse : Maxime André en finale du concours du Meilleur artisan de France dans la catégorie carrelage

Anse : Maxime André en finale du concours du Meilleur artisan de France dans la catégorie carrelage

Ce jeudi 24 juin, l'artisan ansois participe à la grande finale du concours organisé par RMC.
Anse : Maxime André en finale du concours du Meilleur artisan de France dans la catégorie carrelage
Maxime André, un artisan passionné.

BEAUJOLAISPierres dorées Publié le ,

Après avoir passé avec succès les différentes étapes de qualification du Meilleur artisan de France, dans la catégorie carreleur, Maxime André, Ansois, gérant de la SARL Maximus carrelages, va se retrouver sous les feux des projecteurs ce 24 juin. En effet, il s'apprête à prendre part à la finale du concours, au Paris Event Center, où les artisans retenus par le jury s'affronteront lors d'une journée d'épreuves.

C'est seulement le lendemain que seront révélés les noms des sept lauréats dans des domaines aussi divers que l'art floral, le carrelage, la coiffure, la maçonnerie, la peinture-décoration, la plâtrerie et la plomberie-chauffage, lors d'une émission spéciale "Neumann/Lechypre" sur RMC et RMC Story. Cette finale avait dû être reportée en raison de la situation sanitaire.

Ce 24 juin, il s'agira de réaliser une structure carrelée en 2D ou 3D selon un plan fourni avec section et découpes. Le candidat devra maîtriser de nombres compétences annoncées dans un cahier des charges détaillé. Ceci sur une durée de 7 h à 8 h.

Un passionné de carrelages

"Je suis issu d'une filière scolaire générale de niveau bac. Chaque été et vacances scolaires, mon beau père de l'époque, artisan carreleur, me faisait découvrir les différentes facettes de son métier. Et cela a été une révélation", explique Maxime. Via la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment de Lyon, il a obtenu, avec mention, un CAP de carreleur mosaïste en 1 an. C'est dans une grosse structure de 10 à 12 personnes qu'il a débuté sa carrière. "Cette période m'a appris l'esprit d'équipe, la gestion des projets de grande envergure, l'organisation et la capacité à m'adapter rapidement lors des changements de composition d'équipe." Il a ensuite poursuivi sa carrière dans un autre type d'entreprise, une petite structure familiale qui œuvre dans des pavillons privés et la rénovation. Parallèlement il était maître d'apprentissage.

En janvier 2009, fort de son apprentissage de terrain, il crée Maximum carrelages. "Fonder Maximus, c'était la dernière étape de mon évolution vers ce métier passion que j'aime tant. C'est une implication totale. J'ai pour habitude de dire que je travaille avec amour, et que pour ça, il faut du temps ; temps que je prends pour arriver au résultat que je me fixe, pour me former aux nouvelles techniques et aux matériels, pour renforcer le lien de confiance qui doit exister entre un artisan et son client, déclare-t-il. Cela fait 12 ans maintenant et je trouve toujours mon métier merveilleux ! J'apprends chaque jour et ce qui m'exalte le plus, c'est de découvrir et réaliser le prochain projet !"

Soucieux de l'environnement, il porte une attention particulière aux produits qu'il utilise, à leur composition et leur provenance, et au tri des déchets produits par son activité.

Une victoire dans cette nouvelle épreuve le ravirait. Une somme de 2000 € tomberait dans son escarcelle. Un documentaire sur l'évènement sera réalisé et diffusé dans le courant de l'été.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?