AccueilBEAUJOLAISPierres doréesAnse-Ambérieux-Lachassagne : grand ciel bleu pour les 2

Anse-Ambérieux-Lachassagne : grand ciel bleu pour les 2

Après un défilé sur le thème des métiers le vendredi, une très belle fête des conscrits a enchanté les spectateurs dimanche 18 septembre.
Le dimanche matin à 8 h, il faisait un peu frisquet - 5° - mais le soleil n’avait pas oublié son rendez-vous avec 89 conscrits, dans leurs beaux habits de cérémonie.
©Martine Blanchon - Le dimanche matin à 8 h, il faisait un peu frisquet - 5° - mais le soleil n’avait pas oublié son rendez-vous avec 89 conscrits, dans leurs beaux habits de cérémonie.

BEAUJOLAISPierres dorées Publié le , Martine Blanchon, Zoé Besle

Hormis quelques incidents qui ont quelque peu noirci la soirée du vendredi le weekend de fête de la 2 s'est déroulé sans autres accrocs majeurs. Samedi, les conscrits ont débuté la journée par une messe rythmée et joyeuse, suivie de dépôts de gerbes et de réceptions dans les différentes mairies.

Une occasion de plus de chanter, danser, siffler et de partager un moment de solidarité supplémentaire. Les 10 ans, eux, profitaient du bal et du goûter qui leur avaient été organisés à l’espace Bertrand.

Lancer le diaporama59 photos


Le dimanche matin à 8 h, il faisait un peu frisquet - 5° - mais le soleil n’avait pas oublié son rendez-vous avec 89 conscrits, dans leurs beaux habits de cérémonie. Il était toujours possible d’attendre son tour dans la salle Lucien Blanchard autour d’un café avant de poser pour Jean Marcel, photographe fidèle au poste.

La vague, réglée comme du papier à musique, a enchanté les spectateurs venus très nombreux applaudir les conscrits de la 2. Certaines familles se retrouvaient à plusieurs avec des rubans de couleur différentes : les Jacob, Lemoine, Enjolras, Felix, Casile et les Girin.

Un "traitement" particulier était réservé aux 107 dix ans : encadrés dès leur arrivée, s’ils ont soufflé dans leur sifflets à s’époumoner, ils se sont montrés très disciplinés pour aller prendre la pose avec leur président Yann Crémy et se mettre en place pour ouvrir la vague avec leur chanson préférée : " Si cette classe vous… pour vous faire... on va recommencer". C’était le jour où les gros mots étaient permis et ils en ont bien profité.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?