Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Alain Pochat : " les garçons sont allés au bout d'eux-mêmes "

le - - FCVB

Alain Pochat : " les garçons sont allés au bout d'eux-mêmes "
FRANCK CHAPOLARD

Frustré par le partage concédé hier soir à domicile face à Concarneau (0-0), l'entraîneur du FCVB retient malgré tout la débauche d'énergie de ses troupes qui auront enchaîné deux rencontres (coupe et National) dans la semaine.

Alain Pochat, qu'est-ce qui vous a manqué pour prendre la mesure de Concarneau (0-0) à domicile ?

"La réussite. C'est frustrant parce que nous méritons largement la victoire. On a tenté, on a essayé. Les garçons peuvent se regarder dans la glace. Ils ont ressenti beaucoup de frustration à la sortie, ce que je peux comprendre. Il faut arriver à se projeter sur le prochain match à Avranches pour aller gagner là-bas en se servant de cette frustration. Ce serait une juste récompense. On ne prend qu'un point mais il ne faut pas oublier l'objectif premier qui est de rester en National. Leur gardien (Basilio), a réalisé de grands arrêts."

Comment jugez-vous l'exclusion de votre défenseur Flegeau (86e) auteur d'un très bon match ?

"Je la trouve sévère. L'arbitre aurait pu mettre juste un jaune. Je n'arrive pas à le comprendre, comme les quatre minutes d'arrêts de jeu. Il n'a pas servi le jeu. Est-ce que Flegeau mérite de prendre trois matches de suspension derrière ça ? Non. Cela va nous pénaliser. C'est vraiment dommage, d'autant plus que ce n'était pas un match difficile à arbitrer."

"On a peut-être manqué de peps"

Le match de coupe disputé à Bourgoin ce mardi (0-2) a-t-il joué un rôle ?

"Forcément. Kévin Renaut a fini bien entamé. Des garçons qui reviennent peu à peu dans le rythme, comme Max Jasse, on doit aussi les préserver pour ne pas risquer la blessure. On a peut-être manqué de peps. Au final, avec le match de mardi dans les jambes, je trouve que les garçons sont allés au bout d'eux-mêmes."

En début de seconde période, vous avez imposé une certaine intensité au match, craigniez-vous de ne pas pouvoir tenir ce rythme ?

"Je craignais qu'après la première mi-temps qui avait été convaincante, nous ayons moins d'intensité. L'idée était de ne pas se ramollir. On a pu garder, au final, une grosse intensité sur le match qui a été plaisant. SI nous avions ouvert le score, le score aurait peut-être été lourd pour Concarneau. Je suis assez satisfait de la semaine."

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse.




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer