Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Alain Pochat : "Garder notre fil conducteur "

le - - FCVB

Alain Pochat : "Garder notre fil conducteur "
FRANCK CHAPOLARD - Satisfait de la réussite offensive de son équipe face à Béziers, le coach du FCVB se projette déjà sur le rendez-vous au Red-Star, vendredi prochain.

Après le régal offensif du FCVB hier à Chouffet face à Béziers (5-2), le coach caladois rappelle la nécessité de créer du jeu pour tenir la route en National.

Alain Pochat, quelle analyse faites-vous de cette large victoire de votre équipe face à Béziers ?

"L'idée c'était de confirmer la belle prestation faite à Quevilly (succès 0-2) que ce soit sur le plan du jeu ou du résultat. Ce n'est jamais simple à domicile, on sait que l'adversaire nous attend ou essaie de nous contrer. La difficulté reste toujours d'ouvrir le score. Notre première mi-temps a été très aboutie. On s'est mis sur de bons rails et marqué des buts magnifiques. En seconde période, à 2-0, on était dans un équilibre fragile. Le troisième but (ndrl : marqué par l'vant-centre Robinet) nous a donné un bon bol d'air. On a un peu reculé. Il y avait beaucoup de fatigue. On a changé de gardien (Garcia pour Sauvage). Ce n'est jamais facile de gérer ça. Malgré tout, on a fait preuve de volonté pour tenir et aggraver le score en marquant trois buts en seconde période. Je suis très content des garçons parce que, encore une fois, si on regarde avant le match les gabarits de nos adversaires et les nôtres, on a pu imposer notre jeu et ça fait plaisir. Cela montre que l'on peut gagner des matches en jouant bien. C'est ma manière de concevoir le foot. Il faut que l'on garde notre fil conducteur, dans ce domaine."

Ce milieu à trois (Sergio-Taufflieb-Blanc) avec des profils de joueurs à petite taille est un sacré pari en National. Est-ce une base pour la suite ?

"Quand on veut faire du jeu, ce milieu-là est magnifique. On a des garçons qui respirent le football, qui se déplacent bien et sont intelligents. La seule question concerne la perte du ballon pour savoir si tout le monde a envie de faire les efforts. La difficulté est de se transformer de milieu créateur à récupérateur face à des adversaires plus armés athlétiquement. Honnêtement, je me gratte la tête avant tous les matches… On a fait le pari de partir face à Béziers avec ce milieu-là. Et je suis content du résultat, ça prouve que les choix faits sur les associations dans le recrutement peuvent fonctionner. Mais attention, ce n'est pas une finalité en soi. On peut associer beaucoup de joueurs au milieu de terrain : Max Jasse, Labhiri, Caloin. Devant aussi, on a des paires complémentaires. On cherchera toujours à faire les bonnes associations en fonction de l'adversaire. Pour ça tout le monde devra amener sa pierre à l'édifice. Les rentrants ont fait le taf. Guilavogui a marqué, je suis très content pour lui. Max (Jasse) on sait que quand il rentre, il va se donner à fond."

"Avec Ottmann (Dadoune) et Thomas (Robinet) on a deux joueurs vraiment complémentaires "

Vous avez évoqué la notion de complémentarité. La partie de la paire d'attaquants (Robinet-Dadoune) avec un but chacun doit vous satisfaire…

"Dans le domaine offensif on est partis de zéro avec de nouveaux garçons. Notre système (3-5-2) permet d'associer deux véritables attaquants. Avec Ottmann (Dadoune) et Thomas (Robinet) on a deux joueurs vraiment complémentaires. C'était l'association que l'on voulait faire. Il leur faut du temps de jeu ensemble pour assimiler les déplacements, se comprendre. On le travaille assez à l'entraînement. C'est top, ils ont marqué tous les deux. C'est ce que veut un attaquant, marquer. Quand c'est le cas, il peut passer un bon week-end derrière !"

Les deux matches qui arrivent (Red Star et Toulon) vous offrent deux (beaux) défis face à deux clubs historiques du foot français. Est-ce des affiches excitantes à jouer ?

"Déjà pour aller au Red Star au stade Bauer il va falloir que l'on s'entraîne sur le synthétique toute la semaine pour bien se préparer à ce rendez-vous. Ils ont perdu 3-0 à Pau. C'est une équipe qui vise la remontée en Ligue 2. Ils se sont inclinés à deux reprises, ça va être un gros match chez eux pour grapiller des points. On va bien récupérer avant de penser à ce déplacement. Après, il faudra aussi se préparer à accueillir la furia toulonnaise à Chouffet ! Mais chaque chose en son temps."

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse.




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer