AccueilAINAin : Le Département veut construire 250 logements sociaux
Logement

Ain : Le Département veut construire 250 logements sociaux

En partenariat avec le bailleur social Dynacité, le conseil départemental de l'Ain a acté un plan de 15 millions d'euros sur 5 ans. Objectif : construire 250 nouveaux logements sociaux et rénover 4 % du parc actuel
Ain : Le Département veut construire 250 logements sociaux
© Aletheia Press / G.Delabre - 250 logements sociaux seront construits chaque année par Dynacité, le bailleur social bien implanté sur le territoire aindinois

AIN Publié le , Christel Dalsbaek

Le Département de l'Ain souhaite relancer la construction de logements sociaux. Le secteur s'essouffle en effet depuis quelques années. En 2017, 2 051 logements ont été construits dans l'Ain. Mais en 2021, ce nombre avait chuté à 692 seulement. Les raisons ? pression foncière, augmentation du prix des fournitures, pandémie, décarbonation, et même difficultés à obtenir des permis de construire... Une spirale négative constatée partout en France, mais que l'assemblée départementale de l'Ain veut stopper.

"Nous allons mettre tout œuvre pour augmenter la production de logements sociaux" a assuré Jean Deguerry, le président du Conseil Départemental de l'Ain, à l'occasion de la session du 4 juillet, à Bourg-en-Bresse.

Voilà pourquoi, une convention de partenariat a été signée avec Dynacité, "un bailleur social historique et de confiance", comme l'a nommé Jean Deguerry. Celle-ci prévoit un engagement réciproque pour la période 2022-2026. Chaque année, le département déboursera 3 millions d’euros de crédits d’engagement (2 millions d'euros pour la construction, 1 million d'euros pour la réhabilitation des logements existants). Une enveloppe totale de 15 millions d'euros à travers laquelle le bailleur s’engage à produire 250 logements locatifs sociaux et à rénover 4 % du parc actuel par an.

6 000 nouveaux habitants par an s'installent dans l'Ain

"C'est une somme importantedansun contexte du logement qui se durcit. Le besoin reste prégnant avec 6 000 nouveaux habitants dans le département de l'Ain chaque année et des enjeux autour de la décarbonation et de la construction inclusive", a rappelé Marc Gomez, le directeur de Dynacité

Une évolution attendue, mais qui ne se décrète pas. Les filières d'approvisionnement, les méthodes de travail... tout reste à explorer et à construire. "Il faut passer d'une stratégie du béton et de la brique, à une stratégie de matériaux biosourcés, avec des filières à construire", a par exemple souligné le directeur de l'office public, à l'instar du projet biosourcé que le bailleur social construit à Trévoux, sur le site de l'ex-foyer Fétan. Marc Gomez rappelle aussi la lourde pression foncière qui pèse sur le secteur. Tout cela, ce contrat va permettre de le faire : de massifier et d'innover.

En parallèle à cette action directe avec Dynacité, le Département de l'Ain a également insisté sur sa volonté de réaliser un plan d'action avec les services de l'Etat. "Les conférences territoriales du logement se sont achevées la semaine dernière, et des Assises du logement de l'Ain auront lieu en octobre", a ainsi rappelé Clotilde Fournier, vice-présidente en charge du Logement.

Juste avant la signature de la convention, Cécile Bigot-Dekeyser, Préfète de l’Ain avait présenté son rapport d’activité 2021. Elle a notamment rappelé qu'à travers le plan « France Relance » près de 25 millions d'euros ont été attribués aux propriétaires aindinois pour la rénovation thermique de 7 000 logements pour 85 millions d'euros de coût total de travaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?