AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloAgglo Villefranche Beaujolais : Perrut met Faurite sur orbite

Agglo Villefranche Beaujolais : Perrut met Faurite sur orbite

En présentant Daniel Faurite comme candidat à la présidence de la Communauté d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône lundi, Bernard Perrut a créé la surprise, tout du moins pour celles et ceux qui n'étaient pas dans les confidences… Daniel Faurite a fait face à un autre candidat : Michel Romanet-Chancrin, maire d'Arnas, qui au préalable a présenté son projet pour l'agglo tout en fustigeant son adversaire.

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le ,

En présentant Daniel Faurite comme candidat à la présidence de la Communauté d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône lundi, Bernard Perrut a créé la surprise, tout du moins pour celles et ceux qui n'étaient pas dans les confidences…
Daniel Faurite a fait face à un autre candidat : Michel Romanet-Chancrin, maire d'Arnas, qui au préalable a présenté son projet pour l'agglo tout en fustigeant son adversaire. (…) "M.?Picard termine à peine son mandat que M.?Faurite est appelé à lui succéder… Quelle image allons-nous donner, quel signal allons-nous envoyer à l'extérieur?? (…) Autour de nous les présidents seront jeunes, dynamiques… A la fin du mandat, j'aurai pour ma part 58 ans" a-t-il lancé. Le maire d'Arnas a tenu à souligner qu'il avait rencontré tous les maires "à la différence de mon concurrent", pour présenter son programme et la gouvernance qu'il proposait (…).
Si Michel Romanet-Chancrin a sans nul doute attiré vers lui les suffrages des communes rurales (soit en tout vingt-trois voix), Daniel Faurite sort vainqueur du scrutin avec trente-sept voix sur soixante-deux.
Le nouveau président dans son allocution a annoncé les axes d'orientation qu'il compte mettre en œuvre pour la nouvelle intercommunalité : une dynamique territoriale avec des objectifs clairs et une logique territoriale équilibrée, permettant à chacun de connaître une progression des services. Il a déclaré que "la priorité sera faite au développement économique et rural". Un des objectifs sera "la recherche d'économie à un moment où l'argent sera rare. L'agglomération ne se fera pas contre vous, mais avec vous, a-t-il poursuivi. Elle prendra en compte l'ensemble des caractéristiques périurbaines et rurales."
En conclusion Daniel Faurite a émis le vœu qu'une conférence des maires soit mise en place.

Bernard Perrut : "Je n'ai jamais évoqué le nom du candidat"

Dans les pourtours de la salle, les commentaires allaient bon train. "Bernard Perrut craignait qu'on lui reproche de cumuler trois mandats, c'est pour cette raison qu'il a présenté Faurite", pouvait-on entendre. "Romanet n'a pas perdu de temps, dès qu'il a été élu il a été voir tous les maires, il s'est bougé…" Etc.
De son côté Bernard Perrut nous a confié que "si j'ai toujours dit que Villefranche devait garder la présidence, je n'ai jamais avancé le nom du candidat". Il a ajouté : "J'ai toujours pensé que la présidence pouvait être exercé par moi ou par Daniel Faurite dans la mesure où je serai à ses côtés. Il est d'ailleurs de tradition à Villefranche de présenter le premier adjoint de la ville à la présidence de l'agglomération, se défend-il. J'ai moi-même été président de l'agglo alors que j'étais premier adjoint au maire de Villefranche."

Daniel Faurite : "Je m'y suis préparé"

De son côté, le nouveau président de l'Agglo Villefranche Beaujolais nous a confié qu'il s'était préparé à assumer cette fonction. "J'ai fait partie d'une commission finances au sein de l'agglomération pendant quelque temps." En précisant?: "C'est Bernard Perrut qui m'a fait cette proposition".
Dans un second temps, il a été demandé au conseil communautaire de fixer le nombre de vice-présidents et de procéder à l'élection des vice-présidents. Et Daniel Faurite d'annoncer la candidature de Gilles Duthel, maire de Saint-Etienne-des-Oullières. Michel Romanet-Chancrin a fait de nouveau une tentative en présentant sa candidature. C'est finalement Gilles Duthel, fraîchement élu maire, qui l'a emporté avec quarante voix contre vingt pour le maire d'Arnas.
L'élection des autres vice-présidents s'est poursuivie jusqu'à 22?h (voir encadré). Les délégations seront connues lors du prochain conseil communautaire du 24 avril. Au préalable les vice-présidents se réuniront le 18 avril.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?