AccueilACTUALITESA Villefranche, les rideaux des commerces se ferment face au coronavirus

A Villefranche, les rideaux des commerces se ferment face au coronavirus

Les commerces dits "non essentiels" ne rouvriront sans doute pas avant plusieurs semaines. A Villefranche, bars et restaurants ont déjà tiré le rideau ce dimanche.
A Villefranche, les rideaux des commerces se ferment face au coronavirus

ACTUALITES Publié le ,

C'est sans doute l'un des endroits les plus ouverts tout au long de l'année à Villefranche, 7 jours sur 7, de 6 h le matin jusqu'à 1h ou 3 h la nuit selon le jour de la semaine.

Ce dimanche matin, le Liberty's est vide, fermé à double tour, cadenassé sans doute pour de longues semaines. Tout juste aperçoit-on deux clients sortir valise en main de l'hôtel surplombant le pub. Ils ont tout de même pu finir leur nuit...

The Liberty's, un symbole de le réduction drastique de la vie sociale avec laquelle il va falloir composer dans les prochaines semaines. Les habitués de l'Irish pub situé rue d'Anse ont pris un dernier verre samedi soir peu avant minuit, mais le couperet était déjà tombé. Les festivités prévues pour la Saint Patrick n'auront pas lieu.

Samedi en début de soirée, le Premier ministre Edouard Philippe avait en effet annoncé la fermeture pour une durée indéterminée de tous les commerces dits "non essentiels" face à l'accélération de la propagation du Covid-19 (4499 cas soit 800 de plus que la veille, dont 91 cas mortels).

UNE DERNIÈRE ÉTAPE AVANT LE CONFINEMENT GÉNÉRAL ?

Il s'agit notamment des restaurants, bars, discothèques, cinémas... Tous les commerces sont touchés à l'exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureaux de tabac / presse ou encore stations-essence.

Les images de la Chine et de Wuhan coupée du monde paraissaient si lointaines il y a encore un mois. Le confinement du nord de l'Italie puis de la Botte toute entière rendait la menace plus palpable depuis quelques jours, tout comme l'évolution de la situation en Espagne au cours des dernières heures. La France est désormais au coeur de la crise. Et l'hypothèse d'un confinement général de la population prend chaque minute un peu plus corps.

Julien VERCHÈRE

Les passionnés de chevaux sont aux abonnés absents. Ce bar-PMU caladois ne pourra plus lever la grille.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?