AccueilBEAUJOLAISÀ Vauxrenard, un chantier de débardage pour valoriser les alternatives aux coupes rases

À Vauxrenard, un chantier de débardage pour valoriser les alternatives aux coupes rases

Organisé par le groupement forestier Les Grandes Terres, il se tiendra du 9 au 13 janvier au lieu-dit L'Oisillon.
Débardage lors du précédent chantier de novembre 2021.
©Jean-Pierre Galliot - Débardage lors du précédent chantier de novembre 2021.

BEAUJOLAIS Publié le , Jean-Pierre Galliot

Selon les experts, la forêt est en danger. De nombreuses personnes en ont pris conscience, propriétaires fonciers, forestiers, ou pas. En France, un organisme, parmi d’autres, le Réseau pour les Alternatives Forestières (RAF) agit afin de rendre à la forêt toute sa fonction, sa valeur traditionnelle.

Rappelons que la forêt a divers rôles : celui de protéger l'environnement (contre les glissements de terrains, les avalanches en montagne...), de garantir un équilibre naturel, de permettre à la faune d’y vivre et à la flore d’y prospérer (conservation de la biodiversité). Elle purifie l'air et agrémente les paysages et crée des richesses (industrie du bois). Un vaste sujet donc.

©Jean-Pierre Galliot Coupe rase du côté du col de la Sibérie.

Le RAF agit afin de sensibiliser aux enjeux de la forêt, à sa situation parfois préoccupante à certains égards, à sa surexploitation, à son manque de diversité… C’est dans cet esprit que le groupement forestier Les Grandes Terres, à Vauxrenard, organise régulièrement des chantiers de débardage alternatif afin de sensibiliser les habitants de nos communes à cette problématique. L’idée : montrer concrètement qu’il existe des alternatives aux coupes rases et qu’on peut très bien utiliser la forêt pour se chauffer notamment, en respectant et en préservant la nature.

Taillis et bois énergie

Le prochain chantier de débardage aura lieu à Vauxrenard, au lieu-dit L’Oisillon, du 9 au 13 janvier 2023. La Scop forestière d’Arbrazed, de Bergesserin (71), sera aux commandes. Elle opérera un débardage à l’aide de chevaux pour ne pas dégrader le sol de la forêt. Ce débardage se fera après passage d’un expert forestier qui aura marqué les bois à couper (environ 20 % de la forêt). Comme le rappelle Daniel Mathieu, le responsable du groupement, "l’objectif du chantier est de transformer un taillis de peu de valeur en futaie diversifiée pour la production à terme de bois d’œuvre, tout en produisant du bois énergie en co-produit".

Le chantier sera ouvert au public et aux professionnels mercredi 11 janvier, à partir de 9 h 30. Les intervenants expliqueront au préalable leur démarche et l’intérêt de ce mode d’exploitation. Une visite des scolaires est également prévue pour les élèves de CM1 et CM2 du groupement scolaire Émeringes-Vauxrenard.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?