AccueilLOISIRSExpos en vueA Romanèche-Thorins, Thierry Grégoire expose au musée du Compagnonnage

A Romanèche-Thorins, Thierry Grégoire expose au musée du Compagnonnage

Jusqu'au 31 août, l'artiste présente "Perdu dans le Beaujolais", une exposition photographique mettant à l'honneur les paysages et le patrimoine régional.
A Romanèche-Thorins, Thierry Grégoire expose au musée du Compagnonnage
Photo : Thierry Grégoire - Des paysages empreints de nostalgie.

LOISIRSExpos en vue Publié le ,

Construit en 1928 à Romanèche-Thorins, le musée départemental du Compagnonnage présente les collections de l'Ecole professionnelle pratique de stéréotomie appliquée à la construction, plus connue sous le nom d'"école de trait". Mais il faut aussi la part belle aux expositions temporaires, en présentant régulièrement des œuvres artistiques dans différents domaines : peinture, poterie, céramique, photos…

Il réitère cet été en invitant Thierry Grégoire et ses photos expressives mettant en lumière le panorama régional. "Perdu dans le Beaujolais" révèle ainsi la beauté sauvage des paysages, au calme mystérieux et souvent empreints de nostalgie (vignes sous la neige, arbres décharnés…), mais aussi son patrimoine, tantôt dénudé, tantôt désolé (vieux bâtiments à l'abandon...). Des photos en noir et blanc, exemptes de présence humaine, comme pour mieux souligner la quiétude ou l'abandon des lieux.

A découvrir jusqu'au 31 août.

Le compagnonnage, toujours d'actualité

Fondée en 1871 par Pierre-François Guillon, compagnon charpentier natif de la commune et lui-même fils d'un maître charpentier, l'école de trait forma jusqu'en 1923, année de sa mort, de très nombreux élèves venus apprendre le métier de charpente, menuiserie, coupe de pierre… ou se perfectionner auprès de ce professeur réputé. À son décès, son fils Osiris Guillon légua au Département de Saône-et-Loire de nombreux dessins, épures et maquettes d'élèves, les chefs-d'œuvre de Pierre-François Guillon, ainsi que divers documents et objets relatifs au compagnonnage…

Classé par l'Unesco, en 2010, au Patrimoine culturel immatériel de l'Humanité, le compagnonnage concerne actuellement près de 45 000 personnes qui suivent son enseignement, théorique et pratique.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2022

Journal du27 janvier 2022

Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?