AccueilBEAUJOLAISRégion des crusÀ L'Auberge de la Madone, on savoure aussi les paysages

À L'Auberge de la Madone, on savoure aussi les paysages

Séduisant par ses propositions généreuses et goûteuses, l'établissement d'Arnaud Despres profite avant tout d'un cadre exceptionnel sur les hauteurs de Fleurie.
À L'Auberge de la Madone, on savoure aussi les paysages
Photo : Jacques Brunand

BEAUJOLAISRégion des crus Publié le ,

Le Domaine de la Madone prend souche sur le coteau éponyme, à Fleurie, où il bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel. Propriété de la famille Despres depuis six générations, ce lieu réputé est aujourd'hui confié aux bons soins d'Arnaud, qui produit du fleurie sur 18 ha, ainsi qu'un peu de rosé et de viognier - le premier à l'avoir implanté sur la commune.

Le spécialiste de la gaufre salée

En 2013, L'Auberge de la Madone a vu le jour au sein de l'exploitation. Un espace convivial doté d'une terrasse extérieure de 40 couverts et d'une belle salle climatisée aux larges baies vitrées, qui offrent toutes deux une splendide vue panoramique sur le vignoble et la vallée de la Saône.

De cette charmante auberge, Arnaud a souhaité faire un lieu simple et convivial : "Nous cuisinons nous-mêmes l'ensemble des plats avec des produits issus de producteurs locaux. Nous avons notre propre jardin bio pour les légumes, les herbes aromatiques, les baies et les fleurs comestibles… Nous privilégions également les boissons locales et les vins du domaine", explique le cuisinier-vigneron.

Sans oublier d'apposer sa petite touche personnelle : "J'ai voulu mettre en avant deux spécialités fleuriatonnes : l'andouillette à la fraise de veau et sa sauce au viognier, ainsi qu'une tradition ancestrale, la gaufre salée." Autrefois versée dans un gaufrier en fonte, puis cuite dans les braises de sarments, cette préparation se consommait sur place, directement au pied des vignes. Les gourmands peuvent aujourd'hui les apprécier agrémentées de saucisson à cuire, lard, fromage, truite marinée…

Une récompense nationale

Le domaine, qui propose aussi deux gîtes à proximité pour 7 et 9 personnes, accueille particuliers et professionnels, comme les tours opérateurs. Les salles peuvent être privatisées et les menus, adaptés en fonction des besoins. Autant de propositions qui participent au succès de l'établissement, comme en témoigne aussi la récente médaille de bronze obtenue aux Trophées de l'œnotourisme (organisés par le magazine "Terre de vins") dans la catégorie "Resto au domaine".

De quoi encourager Arnaud Despres à nourrir des projets de réaménagement des lieux, avec l'amélioration des terrasses et de l'espace dégustation, la création d'une boutique... L'histoire est loin d'être terminée !

Une adresse récemment récompensée par les Trophées de l'oenotourisme. Photo : Jacques Brunand

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?