AccueilACTUALITESPolitique9e circonscription : un duel Droite/Gauche "historique"

9e circonscription : un duel Droite/Gauche "historique"

Bernard Perrut (UMP) se trouve en position favorable à l'issue du premier tour de l'élection législative dans la 9e circonscription du Rhône.

ACTUALITESPolitique Publié le ,

Le député sortant, par ailleurs maire de Villefranche, est arrivé largement en tête du premier tour avec 37,59 % des suffrages. Il affrontera au second tour Vincent Meyer, représentant Europe Ecologie les Verts - PS (24,49 %), dans un duel Droite / Gauche pas forcément classique en Beaujolais.
En regardant de près les résultats, on constate que M. Perrut a souffert comme la plupart des candidats UMP en France de la dynamique nationale de la Gauche. Elu en 2007 avec plus de 55 % des voix dès le premier tour, le député sortant est loin du compte en 2012, notamment dans les communes les plus peuplées. A Villefranche, il devance Vincent Meyer de six points, mais à Anse (32 voix d'écart seulement) ou encore Saint-Jean-d'Ardières (48 voix d'avance à moins de 30% des votants), le candidat de l'UMP a souffert d'une forte érosion par rapport à 2007.
La surprise du premier tour est donc venue de Vincent Meyer, qui a hissé la Gauche au second tour d'une élection législative en Beaujolais, un fait plus observé depuis 24 ans et qui prend donc des accents de succès politique.
Quant au Front national, s'il n'est pas parvenu à se glisser au second tour pour dessiner une triangulaire indécise, il progresse très sensiblement par rapport à 2007, surtout au nord de la circonscription (autour de Belleville notamment). Sans doute le parti représenté par Julien Rochedy a-t-il souffert - comme Bernard Perrut d'ailleurs - d'une certaine dispersion des voix entraînée par la candidature de Frédéric Miguet. Le candidat Divers droite espérait davantage que les 11 % recueillis dimanche dernier, après une campagne de terrain volontaire et très active. Il semble s'être cassé les dents sur la logique de partis qui a prévalu au cours de ce premier tour.
Quant au Front de Gauche (autour de 5 % dans la circonscription), même s'il peut se satisfaire de l'élargissement de sa base électorale dans le Beaujolais, il n'a pas fait aussi bien que lors de l'élection présidentielle. Sa Candidate, Daniel Lebail, a sans doute aussi été "victime" de votes utiles au profit de Vincent Meyer.

Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?