AccueilACTUALITESCulture5 lieux pour mettre le Beaujolais en scène et en musique

5 lieux pour mettre le Beaujolais en scène et en musique

Quel plus beau mélange des arts que celui de la vinification et de la musique ou du théâtre, dans un cadre exceptionnel ? Ce mélange, l'équipe de Beaujolais en scène et en musique le propose depuis maintenant dix ans et va investir une nouvelle fois cinq domaines où chaque représentation se terminera autour d'un buffet pour déguster les vins de la propriété. C'est au piano que va débuter la série de prestations, au château de l'Hestrange (Blacé), avec le virtuose britannique Dominic Doutney, déjà titulaire de nombreux prix à seulement 18 ans (le 20 août à 17 h et le 21 août à 20 h). Direction le château de Lacarelle (Saint-Etienne-des-Oullières) le 23 août à 20 h, cette fois-ci pour du théâtre, avec la compagnie Pourquoi ?, Ils étaient venus en 2013 pour Caligula, ils reviennent avec du Feydeau. Le 26 août, c'est au domaine du Baron de l'Ecluse (Odenas) que se poursuivra le festival, avec un air d'Amérique du Sud, savamment distillé par le Quatuor Caliente en direction d'Argentine avec bandonéon, violon, piano et contrebasse au service du tango nuevo, mélange de tango traditionnel et de jazz.

ACTUALITESCulture Publié le ,

Quel plus beau mélange des arts que celui de la vinification et de la musique ou du théâtre, dans un cadre exceptionnel ? Ce mélange, l'équipe de Beaujolais en scène et en musique le propose depuis maintenant dix ans et va investir une nouvelle fois cinq domaines où chaque représentation se terminera autour d'un buffet pour déguster les vins de la propriété.
C'est au piano que va débuter la série de prestations, au château de l'Hestrange (Blacé), avec le virtuose britannique Dominic Doutney, déjà titulaire de nombreux prix à seulement 18 ans (le 20 août à 17 h et le 21 août à 20 h).
Direction le château de Lacarelle (Saint-Etienne-des-Oullières) le 23 août à 20 h, cette fois-ci pour du théâtre, avec la compagnie Pourquoi ?, Ils étaient venus en 2013 pour Caligula, ils reviennent avec du Feydeau.
Le 26 août, c'est au domaine du Baron de l'Ecluse (Odenas) que se poursuivra le festival, avec un air d'Amérique du Sud, savamment distillé par le Quatuor Caliente en direction d'Argentine avec bandonéon, violon, piano et contrebasse au service du tango nuevo, mélange de tango traditionnel et de jazz. Pour fêter les dix ans du festival, les organisateurs invitent le public de la soirée à venir habillé entièrement en blanc.
Retour du piano avec un des maîtres de l'écriture, Chopin, et une interprète premier prix à l'unanimité du CNSM, Laure Favre-Kahn, pour un récital exceptionnel au domaine de la Grange aux Maures le 29 août à 20 h.
Et c'est sans tambour, mais avec trompettes, que va s'achever cette 10e édition de Beaujolais en scène et en musique au château des Gimarets à Romanèche-Thorins, le 30 août à 20?h, avec les Trompettes de Lyon, de retour d'une tournée aux Etats-Unis, mêlant humour et musique classique.

Fabrice Petit
Correspondant local de presse

Renseignements et réservations et billetterie sur www.bsmfestival.com ou au 06?89?92?77 12. Tarif : 23 euros sur internet, 25 euros sur place et par téléphone.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?