Fermer la publicité

Villefranche : la saison 2021/2022 du théâtre dévoilée

le - - CULTURE

Villefranche : la saison 2021/2022 du théâtre dévoilée
"Ivres" de Ivan Viripaev, mis en scène d'Ambre Kahan. Compagnie Get out.

Une cinquantaine de spectacles dans plusieurs disciplines des arts de la scène ponctueront la nouvelle saison du théâtre rénové.

Théâtre, musique, danse, cirque, théâtre musical, spectacles jeune public, la programmation du théâtre se veut ouverte à de nombreuses disciplines et à tous avec, comme pierre angulaire, l'exigence artistique. "Les midis du théâtre" et deux festivals Nouvelles voix et "jeunes créatrices" ponctueront également la saison du théâtre dont la présentation au public aura lieu le 7 septembre à l'Atelier.

Amélie Casasole, directrice et Juliette Lassard, secrétaire générale, ont dévoilé en détail tous les rendez-vous, en espérant retrouver de nombreux spectateurs à l'automne, dans un théâtre qui a fait l'objet de nombreux travaux, notamment concernant les espaces publics et l'accessibilité.

Côté théâtre, la saison sera ponctuée de pièces de différents styles.La structure culturelle accueillera le 10 novembre, Nicole Garcia dans "Royan, la professeure de français" d'après un roman de Marie Ndiaye, première femme à entrer de son vivant au répertoire de la Comédie française et prix Goncourt en 2009 pour "Trois femmes puissantes"; la romancière et dramaturge livre à Nicole Garcia le monologue poignant d'une enseignante confrontée au désarroi de parents venant chercher des explications à la disparition brutale de leur fille. "Il s'agit d'un beau portrait de femme et d'une mise en scène (signée Frédéric Bélier-Garcia) très réussie", souligne Amélie Casasole. "Ce spectacle sera joué au festival "in" d'Avignon cette année, un grand moment de théâtre", assure Juliette Lassard.

FRACASSE POUR "L'AMOUR DU THEATRE"

Le 25 novembre, changement de style avec "Fracasse" d'après l'œuvre de Théophile Gautier, mis en scène par Jean-Christophe Hembert. Issu de l'équipe de la célèbre série Kaamelott, le compagnon artistique d'Alexandre Astier adapte "avec panache" la fresque de cape et d'épée de Théophile Gautier. "Capitaine Fracasse, noble déchu, vit dans un petit village et, un jour, il voit passer une troupe de comédiens itinérants. Il décide alors de tout quitter et devient comédien… ça raconte aussi une histoire d'amour avec une comédienne. Il s'agit d'un grand spectacle avec une mise en scène très enlevée, très rythmée avec plein de rebondissements", rapporte Juliette Lassard. "C'est l'amour du théâtre avec des décors monumentaux", souligne Amélie Casasole.

"DE GRANDES FULGURANCES SUR L'ETAT DU MONDE"

Puis, le théâtre accueillera Ambre Kahan, artiste associée au théâtre pour "Ivres" de Ivan Viripaev qui met quatorze comédiens en scène (Compagnie Get out). "L'histoire tourne autour d'amis et d'inconnus, qui au cours d'une soirée ,alors qu'ils sont en état d'ivresse, vont avoir de grandes fulgurances sur l'état de ce monde". Le spectacle visuel et sonore, conçu par la jeune metteuse en scène Ambre Kahan, agit comme un remède. Il fait tomber les masques et les filtres. "Les vérités nous percutent alors en plein cœur". Rendez-vous mardi 14 décembre.

"DESOBEIR" DE JULIE BERES

Il ne faudra pas manquer non plus la pièce "Désobéir" de Julie Bérès par la compagnie Les Cambrioleurs mardi 29 mars : "Quatre femmes issues de l'immigration racontent leur rapport à l'amour, à la religion, aux tabous", précise Juliette Lassard qui a vu le spectacle au TNP. Une pièce rythmée et pleine d'humour "qui pose la question : la liberté passe-t-elle par la désobéissance ?", ajoute Amélie Casasole.

Onéguine sera sur la scène du théâtre les 10 et 11 mai 2022 (Photo : Pascal Victor).

Suivra mardi 10 mai et mercredi 11 mai "Onéguine" de Jean Bellorini. Le nouveau directeur du Théâtre national populaire de Villeurbanne s'empare de l'œuvre phare de Pouchkine. Grâce à un dispositif sonore des plus ingénieux ( les spectateurs seront équipés de casques) et un quintet vibrant de jeunes comédiens, l'âme slave du héros romantique convie le public à une belle rêverie mélancolique qui prendra place sur la scène pour un grand moment de poésie russe en vers "avec une musicalité dans la langue qui est magnifique". "Il s'agit d'un texte exigeant et de toute beauté", ajoute la directrice très enthousiaste.

"CROSS OU LA FUREUR DE VIVRE" : CETTE PIECE QUI FAIT UN TABAC

"Cross ou la fureur de vivre" de Julie Rossello Rochet et Lucie Rébéré (Compagnie La Maison) pose la question relative au cyber harcèlement. Un soir, Blake, jeune fille de 12 ans et demi crée son profil sur le réseau social au milliard d'utilisateurs. Le déferlement de violence verbale qui s'ensuit est immédiat…ce spectacle nous permet de mieux comprendre le cyber harcèlement dont les adolescents peuvent être victimes. Depuis sa création, Cross fait un tabac auprès des jeunes comme des adultes.

Le théâtre renouvelle le Festival des jeunes créatrices qui se déroulera du 31 janvier au 5 février. L'occasion de découvrir les univers de Julie Guichard, Marianne Barthès, Céline Baumgartner, Ludmilla Dabo… (les spectacles sont en cours de création) "et de leur donner de la visibilité", complète Amélie Casasole, à l'initiative de ce rendez-vous.

THEATRE MUSICAL / PLUSIEURS RENDEZ-VOUS

A la frontière du théâtre et des musiques du monde "Si loin si proche" d'Abdelwaheb Sefsaf, comédien, chanteur et metteur en scène, par la compagnie Nomade In France devrait plaire aussi au public Sous la forme d'un récit croisé, "Si loin si proche" plongera les spectateurs, vendredi 4 mars, dans les rêves de retour en "Terre promise" d'une famille immigrée algérienne dans les années 1970-1980. "Il nous explique son enfance, ses départs pour Algérie lorsque à un moment donné ses parents pensaient y retourner. Il est question de l'immigration dans les années 70, avec en toile de fond cette double culture qui ne le quitte jamais", détaille Juliette Lassard. Et côté musique "cela rappelle l'univers de Rachid Taha et Gnawa diffusion"

MOZART ET LA PLUIE : ROBIN RENUCCI ET THIERRY RAVASSARD ON STAGE

Robin Renucci, accompagné de la chanteuse soprano Virginie Pochon, de la violoniste Priscille Reynaud et du pianiste Thierry Ravassard et son ensemble In&Out (musiques de Schubert et Mozart) proposent une performance poético-musicale autour d'œuvres majeures de Mozart et d'écrits du poète Christian Bobin qui a à son actif plus d'une trentaine d'ouvrages. A voir le 12 janvier.

Changement de style et d'époque avec l'Opéra Wu de la province de Zhédang (Jinhua). Au programme "La générale Mu Guiying" avec plus de 30 interprètes mêlant chant, danse, musique et jeux d'acteur, arts martiaux et acrobaties. "Du folklore chinois dans des costumes magnifiques". Grandiose, paraît-il et ce sera mercredi 18 mai.

MIOSSEC, YOUN SUN NAH ET PIERS FACCINI

Côté musique : il y a aura pour tous les styles et ça démarre fort avec Miossec.Il sera sur la scène du théâtre samedi 27 novembre. Près de 25 ans après"Boire" le chanteur brestois, accompagné par quatre musiciens, nous livrera la poésie abrasive de son premier album fondateur, réarrangé et enrichi de nouvelles compositions et de chansons écrites pour les autres. Avec Dominique A, il est l'un des artistes ayant participé à définir la nouvelle scène française. On a hâte ! Juste avant le Festival des nouvelles voix (du 18 au 23 octobre) aura fait découvrir au public un panel d'artistes en émergence dans la mouvance des musiques actuelles. Au programme : Suzanne, Clara Ysé, Cavale, Yseut… Puis,Raphaël et ses musiciens dans une mise en scène de David Lescot, livrera sur scène mardi 5 avril ses chansons d'amour poétiques et sensibles, "reflet d'un univers solaire et romantique".

Miossec (Photo : Richard Dumas).

Le théâtre invite également Piers Faccini dans la mouvance de musique folk mercredi 25 mai. Ce troubadour italo-britannique, habitant dans les Cévennes, loin des modes et hors du temps, à la fois auteur, compositeur et interprète, habille depuis plus de quinze ans sa poésie d'une musique folk riche de multiples influences (blues et folk). Son premier album est sorti en 2004 et son dernier album "Shapes of the fall" cette année.

Attendue, tant elle nous surprend à chaque fois, la chanteuse et pianiste sud-coréenne Youn Sun Nah revient au théâtre de Villefranche. Avec un double disque d'or en France, elle a écumé bon nombre de scènes à l'étranger et ne manquera pas de nous éblouir avec sa voix puissante et ses compositions originales.

UN CHEVAL SUR SCENE POUR LE SPECTACLE D'ALEX LUTZ

Le théâtre de Villefranche ne déroge pas à sa ligne de condUite d'offrir au public des spectacles d'humour. Alex Lutz, en ouverture de saison le 13 octobre et avec César et Molière en poche, dresse le portrait d'une galerie de personnages contemporains et irrésistibles avec… un cheval sur scène. "Un vrai talent d'écriture", assure Amélie Casasole et un spectacle qui n'exclut pas de nous interpeller sur notre rapport à la nature, aux animaux.

Dans le même chapitre, Camille Chamoux présentera, mercredi 19 janvier, son dernier spectacle "Le temps de vivre". "Il s'agit d'une critique de notre société contemporaine où l'on court toujours après le temps, et le soi-disant plus on fait, plus on est génial. Elle a juste envie de nous dire de lâcher prise", souligne Juliette Lassard. Vincent Dédienne, déjà venu au théâtre de Villefranche, a signé la mise en scène.

DANSE : "QUEEN BLOOD" D'OUSMANE SY

Entrons dans la danse maintenant avec le spectacle "Queen blood" d'Ousmane Sy, grand chorégraphe de hip-hop, décédé brutalement fin d'année 2020. Il avait créé un spectacle pour femmes. Elles seront une dizaine sur scène "qui ont à leur actif un style à elle bien différent : danse hip-hop, africaine clubing, elles ont chacune leur personnalité, leur façon de danser. C'est très percutant", souligne Juliette Lassard. Ce spectacle est programmé le vendredi 19 novembre avant de retrouver le 8 décembre la Compagnie Mimilus, "une des plus grandes compagnies de danse latine au monde déjà invité par la maison de la danse il y a une dizaine d'années" avec l'une de leurs pièces phares "Dolorès" ; elle s'inspire de l'univers de Pedro Almodovar, une sorte d'hommage au cinéaste avec sa façon de décortiquer le couple. Au programme boléro, tango, forro sur les plus belles musiques des films de Pedro Almodovar. Toujours côté danse, il sera question d'une pièce beaucoup plus contemporaine avec "Arise" (mardi 24 mai) Il s'agit d'une une pièce des frères Ben Aïm appelée à se réinventer et se remodeler en fonction des espaces qu'elle investit. "Ils ont l'habitude d'investir des lieux patrimoniaux, chargés d'histoire"; là il s'agit d'un dialogue entre la danse et la musique. Christian et François, accompagnés du danseur Thibaut Eiferman se lancent dans une performance poétique autour des notions de solitude, d'élévation et de sacré.

Avec le Loto 3000, les danseurs du collectif ES convient les 16 et 17 mars à l'Atelier à un loto comme vous n'en avez jamais vu. Un loto ludique et déjanté ; un loto qui fait danser. Un loto carnaval. Une expérience unique comme un manifeste joyeux en faveur du collectif. Réservez vos cartons !

"LE CHANT DU VERTIGE"

Le cirque aura toute sa place également avec notamment, "Le chant du vertige" par la compagnie Lapsus mardi 1er mars .Après "Boutelis" accueilli en 2019, la compagnie poursuit son exploration d'un cirque sensible, esthétique et engagé en croisant l'univers du romancier Pierre Ducrozet qui s'intéresse aux nombreux défis soulevés par les dérèglements climatiques du monde contemporain. La beauté du cirque, de la danse et la poésie du cerf-volant ouvrent une place formidable à l'imaginaire pour réinventer un monde nouveau "ou comment habiter autrement notre planète", complète Amélie Casasole. Puis le théâtre invite à un spectacle de haut niveau. Il s'agit "Optraken" par Le Galactik ensemble les 6 et 7 mai. Dans une performance à couper le souffle, cinq acrobates virtuoses explorent de manière ludique l'art de la chute et de l'évitement en milieu hostile. A un rythme effréné, ils esquivent avec grâce et humour de multiples obstacles arrivant de toute part. Un spectacle à mi-chemin entre cirque et théâtre, d'une folle énergie, "très drôle et très profond à la fois", ne manque pas de souligner la directrice du théâtre.

ET AUSSI

Plusieurs spectacles jeune public sont programmées, ainsi que les "midis" du théâtre avec au menu plusieurs mercredis à 12 h 15 : théâtre, concert : "Nous avons envie d'ouvrir davantage le théâtre, situé sur cette belle Place des Arts".

Laurence CHOPART

.

LES DATES A RETENIR

Programmation en ligne dès le 8 juin à 12h sur www.theatredevillefranche.com et réseaux sociaux

Présentation de la saison au public mardi 7 septembre à 19 h, salle de l'Atelier

Mercredi 8 septembre de 13 h à 20 h : ouverture de la billetterie

Inauguration du nouveau théâtre le jeudi 7 octobre à 19 h au théâtre de Villefranche suivie du concert du groupe régional Des Fourmis dans les mains. Entrée libre. Emmené par Laurent Fellot, le septet présente sur scène son 5ème album de chanson française, "Grand Feu".

Les 8 et 9 octobre des visites guidées du théâtre.




Laurence CHOPART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer